Rigodon

par

La part d'autobiographie

Céline se pose ici comme une sorte d'historien, l'écrivain qui fait sa part de travail dans ce qui est un exercice de mémoire, afin de retranscrire son expérience d'une période unique et exceptionnelle par sa misère, son atrocité, qui marquera à jamais l'humanité. Par ailleurs cette œuvre sera constituée de nombreux retour en arrière, de flash-backs liés à la mémoire de l'auteur, qui fait comme un bilan, clôturant une œuvre riche et marquée par la guerre : le destin a répondu présent, lorsque Céline, se souvient qu'à 19 ans, il avait exprimé le désir suivant : '' Ce que je veux avant tout c'est vivre une vie remplie d'incidents que j'espère la Providence voudra placer sur ma route". Ce vœu a été exaucé, et l'auteur se retrouva souvent dans des situations, heureuses ou malheureuses, constituant toujours des incidents dignes de ce nom.

La période historique du récit, le cadre spatio-temporel de l'histoire est véridique, c'est bel et bien l'après-guerre seconde guerre mondiale, au moment où l'Allemagne commence à capituler et que les résistants aidés par les alliés notamment les américains reprennent le contrôle de l'hexagone, ainsi que l'armée allemande acculée par leurs ennemis. Céline ne se trouve pas ici par pur plaisir, en effet il a dû quitter la France, et se retrouvera en exil au Danemark durant presque 7 ans, car lors de l'arrivée de Hitler au pouvoir en 1933, il avait rédigé des papiers à caractère antisémite dans les journaux, et était ainsi recherché par les résistants : l'auteur craignait donc pour sa vie. L’Allemagne est en...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La part d'autobiographie >

Dissertation à propos de Rigodon