Roméo et Juliette

par

La lutte de l'individu

Roméo et Juliettereste par excellence le récit d’une lutte – lutte opposant certes deux familles,mais aussi et surtout une lutte opposant les individus à la société et ceci àdivers degrés. Ainsi, si pour Roméo et Juliette, la lutte a lieu au niveau dela loyauté à leurs familles respectives, loyauté qui devrait les engager àprendre le parti des leurs et à voir en l’autre un ennemi digne de haine outout du moins de mépris, cette lutte prend aussi le sens d’une lutte contre ledestin.

En effet, dans la pièce, les personnages nesont pas libres de leurs mouvements puisqu’ils doivent obéir à leurs familleset aux institutions sociales. Ainsi Roméo est déchiré entre son sens de laloyauté envers son clan, sa famille, et l’amour qu’il porte à Juliette, et demême pour la jeune fille : « ÔRoméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ? Renie ton père et abdiqueton nom ; ou, si tu ne le veux pas, jure de m’aimer, et je ne serai plusune Capulet » s’exclame Juliette face à cet état de choses.

Pour Juliette, il s’agit de combattre undestin tout tracé qui fera d’elle la femme du prétendant que lui impose safamille. En effet, sa position sociale en tant que femme est délicate :elle ne dispose pas de son propre cœur et ne peut vivre sa passion puisque dansla société de la Renaissance le mariage de la fille est décidé par les parents.Face à l’éventualité de son mariage avec le comte Pâris, elle se cabre, et parsa résistance s’engage dans un conflit individuel contre sa famille. Elletrahit donc doublement ses parents : en refusant le mariage arrangé par ceux-ciavec un comte et en s’éprenant du fils de la famille adverse : « Mon unique amour a jailli de monunique haine, je l’ai connu trop tard et vu trop tôt sans le connaîtrevraiment, prodigieux amour auquel je viens de naître qui m’impose d’aimer unennemi tant détesté » dira-t-elle, résumant en cette seule phrasecette situation complexe, malgré ses treize ans.

Si les deux amoureux trouvent dans la nuitun refuge où ils peuvent se débarrasser de leurs noms et de leurs identitéssociales pour n’être que deux individus amoureux, le jour finit toujours par selever et les terribles pressions de la société les conduisent à leur mort.L’œuvre de Shakespeare illustre donc la difficulté pour l’individu d’aimer à saguise dans la société, car quoi qu’il fasse, cette dernière impose sur lui sonempreinte et il est difficile de se débarrasser de son carcan. Roméo etJuliette tentent cette expérience qui les conduit à une issue funeste. Uneautre lutte, plus discrète celle-là, mais non moins importante, est celle quelivre Frère Laurent contre l’état de guerre qui règne dans la ville de Vérone –lutte dont le point culminant sera le mariage des deux enfants des famillesrivales.

La lutte pour l’amour occupe le devant dela scène et représente le nœud de l’intrigue. Si tous ces combats dans laplupart des cas débouchent d’abord sur des échecs, ils obtiennent finalementune victoire qui est hélas à titre posthume.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La lutte de l'individu >