Un de Baumugnes

par

Albin

Albin est tout aussi solitaire qu’Amédée, mais il n’est pas pour autant un personnage errant comme ce dernier. Albin est du genre à se suffire à lui-même. Il porte en lui une force de caractère exceptionnelle qui pourrait être considérée comme de l’orgueil, mais qui a quelque chose de plus honorable. En effet, lorsqu’il accepte l’aide d’Amédée dans son entreprise pour trouver Angèle, il déclare :

« Compagnon ce que je te demande, c'est le dernier coup de main pour charger le fardeau ; après, je te débarrasserai ; j'irai seul dans mon chemin, j'ai les épaules larges et le pied sûr. »

Même lorsqu’il trouve Angèle et qu’il s’unit à elle, il conserve une mesure de ce caractère singulier. Il s’éloigne de la société qui porte un jugement peu élogieux sur son épouse et s’installe loin de tout. On constate également la force de sa conviction et de son engagement envers elle lorsqu’il lui dit : « Nous serons bâtis les deux ensemble avec un ciment qui tiendra dur jusqu'au bout de nos haleines. »

C’est à lui que le titre du roman fait allusion.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Albin >

Dissertation à propos de Un de Baumugnes