Un hivernage dans les glaces

par

Le genre de la nouvelle

Le récit d’aventures de Jules Verne revêt certaines caractéristiques de la nouvelle :

– Sa brièveté : on s’attend souvent à un roman assez long pour tout ce qui concerne les récits d’aventures. Ici, Jules Verne privilégie une œuvre plus compacte. C’est par l’utilisation fréquente de l’ellipse que l’auteur arrive à accélérer les péripéties, à passer certaines périodes sous silence et ainsi à délivrer une œuvre brève mais riche.

– Un sujet principal et unique : ici le sujet du roman est unique et simple, il s’agit d’une expédition de secours pour sauver Louis et une partie de son équipage aux Pôles.

– Le rôle du « réalisme » : c’est également l’une des caractéristiques de la nouvelle, son côté vraisemblable. Et en effet on retrouve des éléments réalistes ici avec tout d’abord l’évocation des lieux : la ville de Dunkerque, le Groenland, la Scandinavie, les îles Féroé… Mais on note aussi le côté réaliste et authentique des personnages : la mutinerie d’André Vasling (acte fréquent lors des voyages maritimes à l’époque), l’amour véritable entre Marie et Louis, le courage des matelots, etc. Tous ces éléments paraissent tout à fait réalistes et en lien avec l’époque.

– Un dénouement inattendu : la résolution du roman se fait d’une manière surprenante. En effet nous avons d’un côté Louis et ses alliés, épuisés et malades, luttant péniblement contre les mutins menés par André Vasling, en meilleure forme et prêts à les tuer, mais d’un autre côté survient aussi l’attaque des ours blancs. À ce moment-là, on sait que le sort des protagonistes va se jouer. Contre toute attente c’est Louis et ses alliés (Marie, Penellan et d’autres membres de l’équipage) qui vont s’en sortir et inverser la tendance, et de surcroît grâce à l’aide involontaire des ours blancs ! Le dénouement est ainsi assez inattendu au regard des circonstances, et c’est également une caractéristique de la nouvelle, qui justifie souvent sa brièveté par la survenue d’un élément surprenant conclusif, vers lequel on s’aperçoit rétrospectivement que tout menait.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le genre de la nouvelle >