Un pédigrée

par

Une description technique et froide

Bien loin des auteurs qui font de leur autobiographie un moyen de ressasser ses souvenirs et idéaliser sa jeunesse, Modiano rédige cette œuvre de manière technique, et froide, comme son titre l'indique. Car au-delà de la référence et l'hommage au roman de G. Simenon, Modiano justifie son titre en filant la métaphore et le parallèle qu'il fait avec la manière de classifier les animaux, plus souvent les chiens par race, métaphore qu'il file volontiers : '' Je suis un chien qui fait semblant d'avoir un pedigree. [...] je dois bien m'efforcer de trouver quelques empreintes et quelques balises dans ce sable mouvant comme on s'efforce de remplir avec des lettres à moitié effacées une fiche d'état civil ou un questionnaire administratif. ''. En effet, le mot '' Pédigrée '' est souvent lié aux chiens (une photo de chien est par ailleurs l'image de la couverture de l'édition Gallimard) et se poursuit dès l'introduction de l'œuvre, où l'auteur fait un bref résumé de ses origines. Cette brève note est d'ailleurs rédigée à la manière d'un tableau ou d'une fiche '' technique '', écrite avec peu de mots de liaison, des verbes et des phrases courtes. L'auteur justifie son projet afin d'expliquer au lecteur cette forme originale : '' J’écris ces pages comme on rédige un constat ou un curriculum vitae, à titre documentaire et sans doute pour en finir avec une vie qui n’était pas la mienne ''. Cette fiche est donc écrite comme un CV, dans lequel on met ses caractéristiques, âge, état civil, compétences, de manière objective et froide, sans rien mettre de soi. Modiano écrivit cette autobiographie sans y mettre de sentiment, ni de...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une description technique et froide >

Dissertation à propos de Un pédigrée