Une soirée

par

Les deux sexes

A. Des idéauxambiguës

 

Lespersonnages d’Une Soirée méditentrégulièrement sur le rôle des deux sexes dans la société actuelle. Ivres, Deniset son ami Pierre cherchent à inventer une formule résumant la nature del’homme. Dès leurs premières années universitaires, Florence et ses deux amantsse passionnent pour ce sujet. Ils consacrent de nombreuses soirées à endébattre et leur raisonnement est décrit comme profond et émouvant. Néanmoins,il n’y a, étonnamment, presque aucune information concrète à ce sujet. Il estseulement souligné que les trois protagonistes sont féministes et éclairés.Leur jeunesse et leur énergie sont manifestes, mais leur connaissance de lasociété en général est superficielle. « Une fierté d’oser braver lesconventions les soutenait », mais ils sont, plus que tout, repliés sureux-mêmes et leur système de valeurs.

Pourfinir, bien que les protagonistes connaissent le bonheur grâce à cette formed’amour à trois, Florence finit par accepter les conventions et cherche àdéterminer qui elle doit choisir entre Denis et Romain, un choix qu’elle désirefaire indépendamment, mais dont elle ne remet pas en question lavalidité : « Avec lequel aurait-elle finalement formé un vraicouple ? »

 

B.L’homme comme conquérant

 

Intelligentset bons, les deux hommes et leur compagne imaginaient un futur pleind’opportunités nouvelles, une connexion profonde et sans précédent entre lesdeux sexes : « Les hommes devaient apprendre à écouter les femmes, àrenoncer à cet esprit de domination qui était soi-disant leur lot natureljusqu’à présent. » Selon le narrateur, la déclaration initiale de la nécessitéd’un point de vue féminin a cimenté le trio d’amants. Les deux jeunes hommessont donc certains qu’il y a un idéal inconnu, à découvrir et peut-être àconquérir. Lors de leur unique expérience sexuelle commune, Romain estextrêmement troublé par le baiser qu’il a échangé avec son ami, et doit par lasuite « juguler son mâle instinct de possession ». Florence et Denisdécident eux aussi de répartir leur relation d’une manière inédite, en latransformant en un triangle fait de jalousie et de « libre-choix » aulieu de l’harmonie initiale décrite par le narrateur.

Plustard, alors que les trois protagonistes auraient dû réaliser leur idéalutopique, Denis et Romain dévoilent leur nature de conquérants. Denis s’estspécialisé dans la chirurgie esthétique, pratiquée principalement par desfemmes cherchant à reproduire un idéal sexuel façonné par les fantasmesmasculins. Romain a emprunté un autre chemin qui est néanmoins similaire entermes de perception des rôles des sexes : ils partent pour des continentsétrangers.

Féministefrançaise, Hélène Cixous estime que la femme elle-même est un continent sombreet inconnu qui fait peur à des hommes qui cherchent à le découvrir et à leconquérir. De même, Romain, par ses choix de vie, cherche à connaître et às’approprier l’inconnu.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les deux sexes >