Vendredi ou les limbes du Pacifique

par

La métamorphose de Robinson

Robinson, naufragé sur une île déserte et coupé du reste du monde, se trouve confronté à une situation qu’il n’avait jamais envisagée. Il va devoir s’adapter et subir des métamorphoses au fil du récit. On peut distinguer trois périodes :

– La première métamorphose est celle causée par la solitude. Lorsque Robinson se rend compte qu’il est seul sur l’île, il sombre dans le désespoir. Il l’appelle d’ailleurs l’île du désespoir. Il passe de longues heures assis à fixer la mer dans l’espoir de voir accoster un navire. Son unique pensée est de quitter l’île.

Cette première métamorphose va voir Robinson régresser et se laisser aller à imiter les bêtes. Il va se vautrer dans la fange comme les pécaris et se laisser envahir par des hallucinations.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La métamorphose de Robinson >

Dissertation à propos de Vendredi ou les limbes du Pacifique