Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4578 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Audit et Contrôle de Gestion

Audit (Terme Récent) signifie l’inspection, la vérification et le contrôle.

Avant, pour désigner un auditeur, on utilisait le terme commissaire aux comptes qui a comme devoir d’interroger, surveiller et vérifier l’ état de l’entreprise.

Principe de la Comptabilité :

1. Continuité de l’exploitation

2. Coût historique = Valeur d’origine

3.Permanence des méthodes ou constance des méthodes : Les méthodes avec lesquelles on a évalué les stocks restera la même.

4. Prudence : (Pour motif d’augmentation des taxes)

• Enregistrer les moins values latente

• Négliger les plus values latente

5. Spécialisation ou indépendance ou autonomie de l’exercice : Chaque exercice enregistre que les produits et les charges qui leconcerne.

6. Clarté ou non compensation : on peut pas faire la compensation entre les dettes et les créances.

7. Importance significative : l’entreprise ne prend que des éléments qui ont une importance significative sur le résultat. Ex : incendie touchant les stocks.

Processus Comptable

Devises de l’auditeur :

• Indépendance

• La science : les connaissancesnécessaires

• La conscience professionnelle : utilisation de tout les outils professionnels pour l’audit.

Différence entre :

|Commissaire aux comptes |Auditeur |
|Vérification de la comptabilité afin de déceler les failles. |Analyse complète et vaste pour justifier toute actionchiffrable |
| |afin de donner des recommandations pour les failles en question. |
| |Inspecter par la suite si les recommandations sont prises en |
| |comptes.|

Les concepts de base et les normes de l’audit

1. Les concepts de base :

Définition :

La définition retenue de l’audit est la suivante :

« L’audit est un examen professionnel de l’information, en vue d’exprimer sur cette information une opinion responsable et indépendante par référence à un critère de qualité ; cette opinion doit accroitre l’utilitéde l’information »

( L’audit est un examen qui se manifeste par une méthode qui est la démarche général pour conduire l’audit.

( l’auditeur utilise des techniques et des outils , le professionnalisme de l’auditeur implique l’existence d’argot professionnel capable d’imposer à leurs membres des normes acceptés par tous et l’application de ces normes par un contrôle de qualité. L’audit portesur différents types d’informations : Internes, externes, qualitatives, quantitatives, historiques, formalisées et informelles.

(……………………………..

( Les qualités reconnues normalement sont la régularité et la sincérité :

• La régularité c’est la conformité à une règle interne ou externe à l’entité et maitrise de l’information.

• La sincérité c’est l’état de la comptabilité sur labase des faits réels traduit dans la comptabilité avec la bonne foie (sans fraude).

L’audit financier :

C’est un examen comptable des états de synthèse qui consiste à vérifier leur sincérité, leur exactitude et leur pertinence.

L’audit comptable et financier est la norme moderne de contrôle, de vérification, d’inspection et de surveillance de comptes en apportant une dimension critique...

..

..

..

2. Les normes de l’audit :

L’auditeur doit respecter un certain nombre de normes qui sont reconnues par la communauté des comptable, ces normes sont :

❖ Les normes relatives à l’éthique professionnelle.

❖ Les normes relatives à l’organisation des travaux.

❖ Les normes relatives aux rapports de révision.

Toutes ces normes sont édictées par...
tracking img