Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES CATHARES

O
n appelait les cathares les adeptes d’un mouvement chrétien médiéval. Les cathares rejetaient le Pape de Rome, symbole du mal quipersécute et excommunie. Les cathares étaient des chrétiens mais des chrétiens critiques. Ils ne vénéraient pas la croix mais prêchaient la pratique des préceptesévangéliques, ils font constamment référence aux évangiles. Ces idées hérétiques qualifiées de cathares par l’Eglise s’implante fortement dans le sud –ouest.Les paysans, la petite noblesse, les bourgeois commerçants ou artisans, le clergé sont devenus adeptes de ce mouvement. Les paysans sont attirés par unedoctrine et des prédicateurs proches d’eux, vivant simplement et prêchant une doctrine à leur portée , dans leur langue et pas en latin. L’église de Rome atenté des campagnes de reconversion mais sans grand succès. Il y eu quelques tentives de reconversion forcées et quelques buchers, mais ils restèrent isolésau XIIème siècle dans les Etats du comté de Toulouse.

Le nouveau pape de l’Eglise de Rome organisa des croisades contre les cathares. La ville de Bézierfut la première victime et fut entièrement détruite par les croisés. Ce fut ensuite le tour de Carcassonne d’être conquise. Vint Muret et ensuite Toulouse.Les Cathares se sentant de plus en plus menacés se refugient dans des endroits jugés inaccessibles dans les Corbières et les contreforts des Pyrénées.Montségur devient le siège de l’église cathare. Mais il tombe à son tour quelques années plus tard. Les cathares devront désormais se cacher ou bien s’expatrier.
tracking img