Biographie de jacques necker

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2474 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Necker, de l’homme d’affaires à l’homme politique, portrait d’un ministre de Louis XVI.



Plan :

I) L’ascension au Pouvoir d’un Homme d’affaire suisse :

a. Necker, les débuts de banquier et le développement de sa fortune

b. Necker , mariage et éloge

c. L’arrivée au pouvoir



II) Necker, directeur général des finances:

a. Les réformes administratives

b. Les mesuressociales et financière, le financement de la guerre d’Amérique.

c. la disgrâce de Necker

III) Necker, le retour et la chute d’un ministre

a. Le second ministère, le retour aux affaires de Necker

b. Le renvoi de Necker et la révolution

c. Le troisième et dernier ministère de Necker.



Jacques Necker, financier et homme politiquegenevois du XVIII siècle, a fortement marqué le règne de Louis XVI , en étant à trois reprises son ministre des finances , utilisant une politique interventionnisme s’inspirant du colbertisme, partisan d’une monarchie constitutionnelle inspirée du modèle anglais, il fut un ministre très populaire auprès du Tiers-Etat, il se retira en 1790 dans l’indifférence général après avoir été en opposition avecles volontés de l’Assemblée Nationale. Pourtant , rien ne prédestiné , ce fils d’avocat à exercer en France des fonctions gouvernementales, étranger, protestant , l’accès au conseil du Roi lui est interdit, il ne connaît que très peu la Cour et l’organisation politique et administrative de la France. Alors comment Jacques Necker est-il devenu l’un des plus illustre Ministre de Louis XVI ? Commenta t-il accéder au pouvoir ? Pourquoi était-il un ministre si populaire ? Et quelles furent ces différentes réformes ?. C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre en étudiant dans une première partie, l’ascension au pouvoir d’un homme d’affaires suisse, puis dans une seconde partie, Necker, directeur général des finance et enfin dans une dernière partie, Necker, le retour et la chute d’unministre .



Dans une première partie, nous allons donc étudier, l’ascension au pouvoir d’un homme d’affaires suisse. En effet Jacques Necker entreprend tout d‘abord une carrière dans la banque Thellusson et Vernet où il débute comme simple commis à Genève, puis à Paris, où il arrive en 1748. Il révèle toutes ses compétences lorsqu’un jour il remplace le premier commis chargé denégociations à la bourse. Il acquiert alors la confiance des banquiers Thellusson et Vernet dont il devient l’associé en 1756 au sein de la banque Thellusson, Vernet et Necker. En 1762, Georges-Tobie de Thellusson lui propose de devenir son associé pour moitié, après le départ de son oncle Isaac Vernet. Ils créent ainsi la banque Thellusson, Necker & Cie. En quelques années, il devient un banquierfortuné, renommé et influent, connu au-delà des milieux financiers pour le rôle qu'il joue dans le redressement de la Compagnie des Indes(compagnie qui gérait le commerce entre une métropole européenne et ses colonies) sans toutefois empêcher la dissolution de celle-ci en 1770. À plusieurs reprises, notamment en 1772, Necker avance des sommes importantes au Trésor royal, ce qui lui vaut d’êtreremarqué par Choiseul, premier ministre de Louis XV et par l’abbé Terray, dernier contrôleur des finances de Louis XV. Necker se retire en 1772, cédant toutes ses affaires à son frère.
Par ailleurs en 1764, Il épouse une fille de pasteur, Suzanne Curchod, qui aura sur lui un grand ascendant. De cette union naîtra Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, écrivaine connue sous le nomde Mme de Staël. Il sera soutenu tout au long de sa carrière par sa femme, qui animera alors à l’époque un salon littéraire en vue , lui permettant d’obtenir du soutient à la Cour. Necker devient le le 2 août 1768, ministre-résident de la République de Genève à Paris par sa nomination par le Petit Conseil. Necker songe alors à se consacrer à la politique. Pour cela, après s’être donc retirer...
tracking img