Biographie voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Voltaire

François Marie Arouet ou Voltaire, née à Paris en 1694 et mort en 1778 à Paris, est un écrivain et philosophe français. Il est issue d’un milieu aisé, son père étantnotaire. Sa mère meurt en 1601, Voltaire n’avait que six ans. Il est alors placé chez les jésuites au collège Louis-le-Grand où il fit de brillantes études.
Il débute cependant sa carrière par des versirrévérencieux contre le Régent, qui le contraignent à un séjour de onze mois à la Bastille, où il a commencé notamment la tragédie d’Œdipe.
Il connaît bientôt la célébrité et la richesse puisqu’ilentreprend de fructueuses opérations financières, mais une altercation avec le chevalier de Rohan-Chabot lui vaut un nouvel emprisonnement. Il négocie un exil en Angleterre en échange de sonemprisonnement. Ce séjour, qui dure trois ans (1726-1728), oriente définitivement sa pensée et son oevre vers une philosophie réformatrice de la justice et de la société.
Voltaire célèbre la liberté dans unetragédie politique (Brutus, 1730), critique la guerre (Histoire de Charles XII, 1731), s’attaque aux dogmes chrétiens (Epître à Uranie, 1733) et au régime politique français (Lettres philosophiques, 1734).Cependant, quelques poésies officielles tel que le Poème de Fontenoy en 1745 lui ouvrent les portes de l’Académie (1746) et de la cour. Il devient alors historiographe du roi (1746).
Peu satisfait,il écrit le conte de Zadig (1747) et acceepte l’invitation de Frédéric II. De 1750 à 1753, à Postdam, il corrige les vers de son hôte royal, tout en composant le Siècle de Louis XIV (1751) et unconte, Micromégas (1752). En conflit avec un autre français, Maupertuis, président de l’académie de Berlin, il quitte la Prusse, mais toujours indésirable à Paris, il s’établit près de Genève (1755).Mais il choque les protestants par son Essai sur les mœurs (1756), les catholiques par sa Pucelle (1755) et il s’aliène Rousseau par le Poème sur le désastre de Lisbonne (1756). Cette expérience...
tracking img