Bts tourisme du baroque au rococo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4107 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1 : Le baroque est un style qui naît de l’Italie et se répand rapidement dans toute l’Europe. Le baroque, comme l’architecture, est caractérisée par un usage opulent et tourmenté des matières premières, des jeux d’ombres et de lumières. Le développement du style baroque généralement, défini comme consubstantiel de la Contre-Réforme. Le dernier édifice de Michel-Ange, la basilique SaintPierre peut être considéré comme le précurseur de l’expression baroque, de part ses dimensions colossales inédites. Cet édifice est souvent considéré comme le premier exemple d’architecture baroque.
L’architecture baroque est caractérisée par l’opulence. Les nefs s’élargissent avec les progrès technique et les avancées statiques. L’ornementation se fait plus chargée, comme en Espagne avec lestyle churrigueresque (abondance ornementale). Les sculptures d’anges et de putti joufflus (statues d’un nourrisson joufflu, sur une façade), souvent dorés sont omniprésents, de même que les volutes, rocailles spirales cartouches etc.
Les fresques couvrant l’intégralité du plafond apportent une touche de couleur. Très souvent, ils ouvrent l’espace en y plaçant un ciel, donnant l’impression d’unearchitecture à ciel ouvert, ne reculant pas devant le recours au trompe l’œil, en particulier en intégrant peinture et architecture. Les colonnes présentent cet aspect typique que l’on appelle Colonne de Salomon (colonnes torses). Elles sont mises à la mode par le Bernin qui, dans son baldaquin surmontant le maître-autel de la basilique Saint Pierre de Rome, crée un modèle immédiatement repris etcopié.
Avant tout, le baroque est l’usage du clair-obscur et des jeux de lumière. Avec les progrès techniques, les baies s’élargissent et inondent les espaces de la lumière du jour et le maître-autel des églises s’élève à contre-jour. On peut donc dire que le baroque est synonyme de progrès technique. Il marque la rupture avec la Renaissance.
L’art baroque est aussi l’art de la théâtralité,notamment dans les églises. En effet, ce qui rend les églises « baroques » est le fait que leur façade soit traitée comme un théâtre antique avec des colonnes, riches, peuplées de façades. Auparavant, jamais on avait osé mettre en scène un autel d’église, tel un théâtre, entouré de colonnes, peuplées d’anges et de saints de représentation biblique comme toile de fond. Le Bernin va jusqu’à placer desspectateurs autour de sa célèbre chapelle Ornano à Notre Dame de la Victoire.
Le baroque se distingue par l’innovation. Les architectes n’ont jamais été aussi libres de tenter de nouvelles formes, aussi audacieuses par rapport à l’héritage du passé. Mais c’est surtout dans la conception de la ville que l’art baroque innove réellement. La Renaissance italienne avait commencé à repenserl’urbanisme, mais le faisait dans les marges de la ville médiévales.
Le baroque, lui ouvre. Il ouvre la ville, il perce des perspectives infinies, il conçoit la capitale comme le centre de forces. Les grandes voies sont dégagées, pointant vers les églises pour les mettre en valeurs. Versailles est la plus copiée de toute l’Europe, en tant que forme de ville idéale du XVII° siècle. Le palais est au centrede deux vastes espaces définis par des perspectives divergentes qui se prolongent à perte de vue. La forme géographique simple est centrée vers la figure du souverain absolutiste qui forme le noyau, le centre de gravité du système.
Pour conclure, on peut définir le baroque comme une période d’innovation. La rupture avec la Renaissance se fait plus marquante. L’héritage avec l’Antiquité esttoujours présent mais les artistes ont la liberté de créer à leur image. Le baroque est l’ère des progrès techniques et des nouvelles avancées qui permettent à cet art de se dissocier de la Renaissance.

Question 2 : En sculpture baroque, les ensembles des figures prirent une importance nouvelle. Il y eut un mouvement dynamique et une énergie portée par les formes humaines : elles s’enroulent...
tracking img