Business international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3593 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Gérer le Business Development à l'International

1er Observatoire des Directions Internationales | Livre blanc | 2010-2011

En partenariat avec

Observatoire des Directions Internationales BearingPoint - SciencesPo - Les Echos

Gérer le Business Development à l'International

Remerciements
Nous tenons à remercier tous les contributeurs à la réalisation de cette étude : Directeur depublication et rédacteur en chef : Jean-Michel Huet Contributeurs  : Akil Amiraly, Stéphane Ancel, Maureen Bois, Antoine de la Gatinais, Marc-Antoine Juvin, Dounia Nezali, Han Qimeng, Jean-Hubert de Roux, Jennifer Roubaud, Olivier Robert et Matthieu Simon Conception graphique : Angélique Tourneux Marketing & Communication : Bertrand Maccarini, Aurélia Loustaud, Diane Queneudec, Maria VeriginaEditorial
Gérer le Business Development à l'International
Les grands groupes français ont une part croissante de leurs investissements, de leur prise de risque mais aussi de leurs revenus hors des frontières hexagonales et même en dehors de l’Europe de l’Ouest. Le poids des économies dites émergentes (Europe de l’Est, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Amérique Latine) est l'un des enjeux clés porteur decroissance des années à venir. Le phénomène n’est pas nouveau, mais son ampleur actuelle nécessite, pour les entreprises, de se poser de plus en plus de questions, d’industrialiser des processus, de préparer leur organisation à ces développements et de former leurs managers. BearingPoint, Les Echos et Sciences Po se sont associés pour initier un observatoire sans précédent centré sur lesstratégies des grandes sociétés françaises dans leur développement international. L’objet de l’observatoire 2010-2011 réside dans un focus sur « la gestion du Business Development à l'international  ». Comment se décident les choix d’investissements ? Comment se gèrent les premières périodes suite à la décision d’investissement dans un nouveau pays  ? Les travaux de l’observatoire ont donc porté sur cepremier temps, quand il s’agit de décider (ou non) d’un investissement et de lancer les activités qui en découlent. La première édition de cet observatoire a comme objectif de poser les bases de réflexion sur les premières semaines ou mois d’un investissement international. A terme, l’ambition est non seulement d’instaurer cet observatoire dans le temps afin de devenir un baromètre incontournable desenjeux internationaux des entreprises mais aussi, d’en enrichir la profondeur. Cet enrichissement passera par deux axes : • d’une part, une analyse fine dans les prochaines éditions des impacts managériaux au-delà du de la phase de lancement (finance, RH, marketing, logistique, SI, etc.) ; • d’autre part, une couverture internationale en comparant les comportements des entreprises de différentspays. Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce livre blanc qui reprend les grandes conclusions de l’enquête menée auprès de plus de 200 entreprises françaises. Il est aussi composé de « focus » managériaux, par pays ou sectoriels autour d’enjeux importants qui ont été relevés durant les entretiens.

Merci aussi, pour leur soutien à l’étude, à : • Alexia de Monterno, Irina Kolotouchkina etAnne Destrait, pour Sciences Po • Sarah Kroichvili, Dominique Seux et Daniel Fortin, pour Les Echos • Olivier Chatin, Henri Tcheng, Denis Florin, Emmanuel de Gastines, Patrice Henry, Philippe Auther, Olivier Chappert, Damien Palacci, Ewoud Huig, Thierry Bouvier, Bertrand Clémencin, François Lanquetot, Alexandre Amoukteh, Emmanuel Autier, Nicolas Reffait, Frédéric Jacquinet et Pierre Labarthe, pourBearingPoint • Pierre-Jean Benghozi pour le CRG de l'Ecole Polytechnique • Rémy Fekete pour Gide Loyrette Nouel

Jean-Michel Huet
Directeur Emerging Markets BearingPoint

Alexia de Monterno
Directrice de la Formation Continue Sciences Po

4

5

Observatoire des Directions Internationales BearingPoint - SciencesPo - Les Echos

Synthèse
LE DéVELOPPEMENT INTERNATIONAL EST uNE...