Chapitre introductif : la double specificite de la sociologie politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3572 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Par rapport aux autres sciences sociales, la sociologie politique présente 2 particularités : une liée à son objet (l'étude des phénomènes politiques) et une autre liée à sa méthode (la démarche sociologique).
La première particularité distingue la sociologie politique du reste de la sociologie. En effet, la sociologie s'intéresse à des phénomènes non-politiques (ex : la division des tâchesménagères au sein du couple → la pratique est en décalage avec le discours tenu du point de vue domestique car les hommes et les femmes ne font pas la même chose : les hommes s'occupent des problèmes de chauffage et des problèmes liés à leur voiture, et les femmes s'occupent majoritairement du linge et des sanitaires, et elles réalisent beaucoup plus de tâches ménagères que les hommes car toutes lestâches mixtes sont réalisées bien plus souvent par les femmes que par les hommes). Il y a donc une répartition sexuée des tâches, qui est de plus inégalitaire.

La sociologie politique étudie donc les phénomènes politiques. Elle présente une spécificité d'objet qui la distingue du reste, à laquelle s'ajoute une particularité de méthode. L'usage de la démarche sociologique distingue la sociologiepolitique du reste de la science politique. En effet, la science politique comprend des branches qui ne sont pas sociologiques (ex : le cas de l'histoire des idées politiques). La sociologie politique se trouve à l'intersection de la sociologie et de la science politique.

I – La polysémie du mot « politique »

La polysémie signifie la pluralité des sens du terme politique. Certains de ces senset emplois se recoupent au moins partiellement. Il faut donc distinguer la politique et le politique.

A/ La politique

Au féminin, le mot « politique » a deux sens (acceptions) :

– Une politique est ce que l'on appelle un « programme d'action », c'est-à-dire un ensemble de mesures destinées à résoudre un problème. Pour désigner un tel ensemble, la littérature scientifique parle de «politique publique » (« policy »). Les politiques publiques peuvent être envisagées dans deux perspectives différentes. En premier lieu, elles peuvent être qualifiées en fonction de l'identité de celui qui les propose ou les met en œuvre (c'est ainsi que l'on parle de politique socialiste ou de politique américaine par exemple).
Les politiques publiques peuvent également être qualifiées en fonction deleur objet, du domaine auquel elles s'appliquent (on parlera ainsi de la politique environnementale, ou de la politique culturelle, ou fiscale, etc...).

– La politique est aussi la compétition entre ceux qui souhaitent décider quelles politiques publiques sont mises en œuvre, donc la compétition entre ceux qui souhaitent gouverner (« politics »). Cette compétition peut prendre différentesformes : elle peut être violente (ex : assassinat) ou alors pacifique (ex : les campagnes électorales).

Le problème de ces deux définitions est qu'elles ne suffisent pas à épuiser le sens du mot « politique ». Qu'est-ce qui fait qu'un problème est politique ? A partir de quand un problème devient-il politique ? La difficulté théorique vient de ce qu'un problème n'est pas politique par nature, il ledevient.
→ Exemple : le fait de porter un foulard ou non est d'abord un problème vestimentaire, mais dans le cas particulier du foulard islamique, le port du foulard à l'école (« hijab ») a été possible pendant plusieurs mois sans qu'il n'y ait aucune réaction politique (vers la fin des années 1980). Ainsi, le port du foulard n'est pas en soi un problème politique, mais il l'est devenu.

Laquestion à se poser est donc de savoir pourquoi les gouvernants sont-ils amenés à se saisir de certains problèmes ? Cela revient à se demander à quoi servent les hommes politiques, et donc qu'est-ce que le politique ?

B/ Le politique

La définition du politique est à relier aux conséquences de la dimension sociale de la vie humaine.

1) Des conflits inévitables

Sauf exceptions très...
tracking img