Colloque sentimental

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1617 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan du commentaire composé
I- Les deux spectres.
1. Leur inconsistance.
2. La perte des repères temporels.
3. La discordance.
II- Le " colloque " proprement dit.
1. La première voix, l'exalté
2. La deuxième voix, le blasé
3. Le décor.
III- L'ironie du poète.
1. L'importance du titre.
2. Le travail de la " déréalisation ".
3. La dénonciation des illusions.
Commentaire composérédigé
Le recueil de poèmes les Fêtes galantes, de Verlaine, s'achève avec le " Colloque sentimental " et la fête devient danse macabre. Le poète qui refuse l'idéalisation du souvenir amoureux met en scène deux silhouettes spectrales qui se retrouvent pour parler de leur ancienne passion. Le texte se compose d'une série de distiques, qui fragmentent la perception de la réalité. Verlaine évoque un décorfantomatique et instaure un faux dialogue entre des personnages qui n'ont plus rien à échanger. Verlaine veut traiter de façon ironique une situation banale, la sienne peut-être.
I. Les rendez-vous amoureux sont des stéréotypes littéraires. Les poètes romantiques, à l'exemple de Musset ou Lamartine nous ont habitué à perpétuer le souvenir de la passion. Verlaine va mettre toute son énergie à leridiculiser. Verlaine se dit saturnien, sous l'influence néfaste de la planète Saturne
I-1. Les deux personnages n'ont pas d'identité et ne sont que des formes décrites au travers de ce qui suggère leur réduction à l'état de spectres, figures fantastiques d'un mort ou d'un esprit qu'on croit voir. S'agit-il d'un homme et d'une femme ou de deux hommes, appartiennent-ils au monde des vivants ou desmorts ? Verlaine veut peut-être, par cet artifice évoquer la mort symbolique de l'amour qui donnait leur raison d'être aux deux personnages. Il peut s'agir d'un dialogue post-mortem que renforce l'illusion théâtrale. L'auteur insiste cependant sur leur laideur et leur évanescence et ce qui semble promettre le bonheur, l'échange amoureux, est, désormais, privé de vie. Dans " l'espoir a fui, vaincu,vers le ciel noir ", l'amour mais aussi la vie peuvent avoir disparu.
I.2. Ces deux formes cheminent sans but parce que l'amour ne les motive plus. La reprise du premier vers à la ligne cinq crée un effet de cycle pour appuyer que le couple tourne en rond. Le premier distique revient sur un passé proche : " ont tout à l'heure passé ", terme vague mais signifiant un passé récent et une promenadedéjà advenue. La scène se situe dans le passé même si les distiques 4, 5 6, 7 au style direct nous transportent dans le présent, un présent bien particulier qui actualise et prolonge dans l'instant du discours, la situation ancienne des personnages. De même, le dernier distique renvoie le couple à une action ininterrompue : " ils marchaient ". Les verbes au passé " ont passé ", " ont évoqué "encadrent l'évocation d'une sorte de présent perpétuel, sans repère temporel précis. Leur union passée est présentée comme achevée comme elle semble s'effacer de leur souvenir. Nous relevons aussi le terme " glacé " qui évoque le froid mais peut indifféremment qualifier un climat hivernal ou un climat nordique.
I.3. Cette promenade n'a plus aucun sens. Pour signifier la discordance entre les deuxpersonnages, Verlaine use de procédés grammaticaux, stylistiques et musicaux. D'abord, la communication ne s'établit plus sur un pied d'égalité, l'un conserve le tutoiement amoureux "Te souvient-il " alors que l'autre adopte le vouvoiement, qui crée la distance. Ils sont devenus étrangers l'un à l'autre. Le dialogue commence sur une double interrogation, qui renvoie les deux spectres l'un à l'autre(troisième distique). A l'extase que le premier personnage rappelle d'un passé vécu par lui comme heureux, l'autre personnage qui semble avoir tout oublié se demande pourquoi il devrait s'en souvenir. Il y a un désintérêt encore plus profond que le " non ", catégorique et conscient. Les deux formes n'évoluent pas au même rythme, il y a un décalage entre la tonalité feutrée des paroles de l'un...
tracking img