Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Indiquez clairement la leçon que l’on peut tirer des fables dont la morale est implicite.(2 points) 2) Quels reproches précis Rousseauadresse-t-il aux gens qui font apprendre des fables aux (2 points) enfants pour les éduquer (texte F) ? À quelles fables fait-il allusion ?Écriture
• Commentaire

(16 points)

Vous ferez le commentaire de la fable « Le Lion et le Moucheron » de La Fontaine (texte C). • Dissertation LaFontaine écrit dans sa préface aux Fables : « L’apologue est composé de deux parties dont on peut appeler l’une le Corps, l’autre l’Âme. LeCorps est la fable ; l’Âme, la Moralité. » Le critique Sainte-Beuve, quant à lui, écrit : « La Fable, pour la Fontaine, n’a été le plus souventqu’un prétexte au récit, au conte, à la rêverie ; la moralité s’y ajuste à la fin comme elle peut. » (Lundis, VII) À quoi tient davantage le «pouvoir des fables », et plus généralement des apologues : au récit ou à la morale ? Quelle partie de l’apologue vous semble la plus importante ? Vousappuierez votre réponse sur des exemples précis, et notamment sur les documents ci-dessous.

• Invention Vous composerez la préface pour unenouvelle édition des Fables de la Fontaine.

-1-

1ère

Français

Sujet 112

Texte A : Jean de La Fontaine, « Le Loup et le Chien »,Fables, 1668-1696. Le Loup et le Chien Un Loup n’avait que les os et la peau ; Tant les Chiens faisaient bonne garde. Ce Loup rencontre...
tracking img