Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A. Un voyageur poète
La poésie semble être l’activité essentielle du jeune voyageur. Le mot rime v.7 est fortement mis en relief par sa position de rejet, de même que le participe présent rimant après une césure inattendue.
La présence de la poésie est également soulignée par la soumission du voyageur à la Muse, divinité inspiratrice des poètes. Il compare les élastiques de ses souliers auxcordes des lyres, instrument privilégié du poète qu’il associe au pied, mesure syllabique des vers latins.
Cette idée est accentuée par la métaphore du Petit Poucet qui fait du fugueur, de l’enfant perdu un poète puisque les rimes remplacent les miettes de pain ou les petits cailloux qu’il sème sur sa route.

B. Un voyage symbolique
Le jeu des images rend compte de nombreuses métamorphosesauxquelles se prête ou auxquelles assiste le poète :
q La réalité devient littérature : le voyageur devient Petit Poucet, féal. Le personnage décrit avec un certain réalisme devient un personnage de roman de chevalerie ou de conte.
q Les objets ordinaires se métamorphosent en instruments poétiques : v.2 paletot idéal, transformation du vêtement en idée ; v.13, 14 les élastiques des souliers deviennentles cordes des lyres ; v.11, 12 les gouttes de rosée deviennent un vin de vigueur (vin/ivresse/ dérèglement de tous les sens)
q Les lieux se métamorphosent par confusion du monde terrestre et du monde céleste, sous le ciel, à la Grande-Ourse.
q Les souliers s’animent dans l’hypallage du v.14 (transfert de caractérisation : ce sont les pieds qui sont blessés et non les souliers)
Cestransformations passent par tout un jeu de figures de style : comparaison, métaphore personnification, hypallage, c’est-à-dire par une utilisation menée avec virtuosité des ressources poétiques.

C. La liberté de la création poétique
Au caractère illimité du voyage, au refus du conformisme qu’il exprime, à son absence de contraintes, s’associe la liberté de la création poétique.
q Par une absence ou unrefus des contraintes poétiques classiques. Certes, c’est un sonnet, mais il ménage de nombreux effets de rupture : utilisation inexpliquée de tirets v.6, 8 ; rejet v.7 ; phénomènes de rallongement des vers par les enjambements v. 11,14 ; rythmes déstructurés v.3, 7,12 ; une syntaxe malmenée dans le dernier tercet, qui normalement dans un sonnet est le vers culminant.
q Par le mélange desregistres lexicaux : des termes familiers a-poétiques, onomatopée, interjection : oh ! la ! la ! , culotte, frou-frou, paletot, trou, souliers côtoient des termes nobles : féal muse amours lyre cœur. Ce mélange est matérialisé par la dernière image du poème, un pied près de mon cœur, qui montre à la fois une distorsion du corps et du vers.
q Par une fusion symboliste des sens qui s’exprime dans lasynesthésie :
Je les écoutais v.9, frou-frou // l’ouïe se substitue à la vue
Je sentais v.10 // goût ? odorat ? toucher ?

Si le voyage apparaît comme l’expression d’une liberté de mouvement, la poésie s’offre comme l’expression d’une liberté de création. Le dépaysement rythmique, lexical est associé à une même démarche de fuite du conventionnel, du conformisme et de recherche de l’insolite.CONCLUSION

« Ma Bohème » illustre le programme poétique de l'auteur. Il ébauche ici en très peu de mots toute la thématique de « l'homme aux semelles de vent », du poète vagabond ou du « clochard céleste », celle du voyage, de la révolte, de la pauvreté, de l'enfance, de la nature. En adolescent rebelle il veut tordre le cou aux vieilles règles de la poésie, briser le rythme de l'alexandrin etpousser la poésie aux limites de la prose. C'est assurément un manifeste pour une poésie nouvelle faite de mélanges d'élans lyriques et d'autodérision, de parodie, une poésie iconoclaste.

Etude du poème
q

    Introduction

    Le sous-titre du poème est explicite : il met en évidence l'insouciance et la liberté joyeuses de la vie évoquée, et se retrouve aussi dans l'écriture qui joue avec...
tracking img