Communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4596 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COMMUNICATION | |
| |
| |
|Chargée d’accompagnement social et professionnel |
| |
||
| |
| |

SOMMAIRE

L’aide à la personne 3

Méthodologie, accueil, entretien accompagnement professionnel 5

Les communications écritesprofessionnelles : e-mail et compte-rendu 7

Le travail collectif et de coopération 9

La méthode de la structuration d’un document 11

L’argumentation 13

Récapitulatif des méthodes de structuration et d’argumentation 14

Fiches d’exercices pratiques 16

Le 21 Octobre 2010

L’AIDE À LA PERSONNE

Au cours de cette journée, nous avons travaillé sur le thème de l’aide à la personne. Letravail fut répartit en groupe de 4 personnes.

Les objectifs pédagogiques :
• Définir l’aide à la personne ;
• Distinguer l’aide professionnelle de l’aide non professionnelle.

Déroulement de la séance

1) Définition de l’aide à la personne

L’aide est un besoin qui peut-être généralisé : besoin moral physique, psychologique, de nourriture, avec la notion de fragilité et deprécarité.
Il faut essayer de s’identifier à l’autre pour le comprendre émotionnellement
Travailler dans l’aide c’est dépasser la problématique, quelqu’un actuellement en grande difficulté on peut lui redonner sa dignité.

La finalité dans l’aide
(Sous quelles conditions l’aide se met-elle en place?
(Qu’est ce que cela suppose?

La notion d’aide c’est être vulnérable, dépendante des autres iln’y a de fragilité que si on a besoin de l’autre. L’aide est permanent et on est toujours en train d’aider les autres ou d’être aider.

La fragilité originelle constitutionnelle de l’homme implique la possibilité de comprendre, l’autre en étant juste, et pouvoir se mettre à sa place.

La finalité de l’aide morale et politique à travers toute aide :
Une visée est de restaurer l’estime de soi dansune situation de fragilité afin de donner à la personne les moyens de s’en sortir et de ne pas douter de ses potentialités.

La notion de l’aide se n’est pas l’assistant ni de la pitié (Ex l’aide d’un ami qui signifie une spontanéité pas de méthode pas d’outil nous sommes dans l’affectif).

2) L’aide professionnelle et non professionnelle,

L’aide professionnelle suppose un savoir, uneconnaissance précise. On n’est pas dans l’affectif, mais plus dans le rationnel. Elle dispense de recul et a une objectivité à la situation, et à la notion d’écoute et de compréhension.

L’aide professionnelle n’est pas de l’assistanat. Il est important de ne jamais tomber dans l’affectivité et de la radicalité, et l’infantilisation et de non responsabilisation : donc ne pas être dans la pitié.▪ Comment l’aide professionnelle se manifeste avec l’aide amicale, opposer des dimensions humaines ?

|Aide Amicale |Aide Professionnelle |
| |Relationnel |
|Affectif ;|Réflexive |
|Nécessite dans l’aide prendre en compte l’autre ; |Objectif |
| |Se doter d’outils, d’éléments de réponses et de connaissances ; |
|...
tracking img