Concentration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3433 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction

Chapitre I : Définitions et raisons de la concentration industrielle

• Définition
• Pourquoi le recours à la concentration ?

Chapitre II : La mesure de la concentration

• Indice de concentration 
• Indice de Hirschman-Herfindahl 

• Coefficient d’Entropie 

• Etude decas : le secteur des assurances au Maroc

Chapitre III : les différents types de concentration

• Concentration absolue et concentration relative.
• Concentration Technique, Économique et Financière.
• concentration verticale, horizontale et conglomérale.
Chapitre IV : Concentration, Prix et pouvoir du marché dans l’industrie:

Chapitre V :les formes de prises de participations

• -Par transferts d’actifs.
• Par prise de participation financière

Chapitre VI : conséquences et limites

Conclusion
Introduction

Les Entreprises désirent grandir. Cette affirmation est universelle, autant dans l’espace que dans le temps, les grands empires de l’histoire mondiale témoignent de cettevolonté tout comme les grands conglomérats modernes.

La concentration du capital des entreprises apparaît donc comme une tendance centrale de l’évolution des systèmes industriels, une part croissante de l’appareil productif se trouve maitrisée par un nombre de plus en plus réduit de centres de décision, des travaux ont été amené pour mettre en évidence une augmentation continue de phénomènetrusts américains, holdings anglais, cartels allemands et gigantesques corporations japonaises.

Plusieurs entreprises partout dans le monde ont grandi suivant des principes différents pour aboutir à des résultats identiques ; la sélection naturelles et impitoyable des firmes et l’accumulation des forces autour des quelques centres forts de propriété et de décision, au même temps, à coté de sesmastodontes, ne cessent de naitre et de se développer des entreprises nouvelles, aux dimensions modestes, de sortes que le tissu productif se reconstitue indéfiniment, et que le processus de concentration n’apparait pas toujours aussi inéluctable que les prophètes de la concentration ont pu le décrire.

Chapitre I : Définitions et Raisons de la Concentration Industrielle
Définition :La concentration se définit comme toute opération juridique dont le but est la création d’une unité de décision entre les entreprises, afin d’en accroitre la puissance économique.
Dans un sens plus étroit, il s’agit d’opérations juridiques tendant à créer une unité de décision entre les entreprises soit par la création de liens juridiques qui modifient l’identité juridique des entreprisesintéressées, soit par la création de liens financiers laissant subsister l’indépendance juridique des entreprises en cause.
Il peut s’agir également d’un groupement d’entreprise effectué sur la base de techniques patrimoniales et /ou financières. Ou encore la constitution d’un réseau d’entreprise sur la base de techniques de coopération sociétaire ou contractuelle.
Le but de croitreet de grandir incite les entreprises à s’organiser et se réorganiser continuellement, en utilisant la croissance interne et/ou externe :
• La croissance interne est le processus par lequel des unités économiques se développent en créant des capacités nouvelles de production et de vente. Ce développement résulte d’un investissement direct qui entraine une extension des capacités del’une ou l’autre des fonctions de l’entreprise.
• La croissance externe : on parle de la cette croissance lorsque des unités économiques grandissent en acquérant la propriété de capacités de production déjà existantes et déjà en fonctionnement.
Quelque soit sa forme, la concentration est à la fois besoin et résultat : besoin de croissance et résultat de des comportements des...
tracking img