Cours de management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1124 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Management

Séance 1 : introduction au management

Gestion et management :
* Gestion : ensemble des techniques opérationnelles (marketing, finances…).
* Management : gestion des techniques humaines, organisationnelles et techniques.
* « Le management c’est faire faire », Bertrand Collomb PDG Lafarge.

Organisation :
* Système de relations interpersonnelles structurantes.* Réponse à l’action collective vers des objectifs communs.
* Systèmes d’activités dirigés vers un but.
* Toute notre vie est organisée : énergie.

Management : théorie ou pratique ?
* Dur à théoriser.
* Pas de solution universelle.
* Analyse totalement quantitative inappropriée.

-------------------------------------------------

Séance 2 : l’entrepreneur

Lanotion de paternalisme :
* Apparu à la suite des RI dans pays industrialisés.
* Relation existant entre employeur et employé.
* Protection de l’homme avant, pendant et après l’acte de travail.
* Le patron reste au centre de l’entreprise : mission à accomplir.
* Moyen d’encadrer les populations dans un monde changeant.
* Le paternalisme est autoritaire et hiérarchique.
*Moyen plus ou moins diffus de l’exploitation de la main d’œuvre.

La création de l’entreprise moderne industrielle : cf. Alfred A. Chandler
Avant :
* Entreprises gérées par leurs propriétaires.
* Rurales commerciales et de petite taille.
*
Maintenant :
* Entreprises urbaines de grande taille.
* Avènement se la séparation propriétaire/management.
* Apparitiond’intermédiaires, E. devient multi divisionnaires.
* Baisse des coûts, augmentation des profits.

3 types d’investissement nécessaires pour s’ouvrir au marché U.S :
* Installations productives : nouvelles technologies.
* Développement des services marketing et commerciaux.
* Recruter et former des nouveaux managers.
Réalisation de ce triple investissement : création de l’entreprise industriellemoderne.

Particularités :
* Transfert du capitalisme familial vers la Kisme gestionnaire.
* Naissance d’une nouvelle fonction : le manager salarié.
* Séparation de la propriété et du management.

Entrepreneurs routiers / entrepreneurs révolutionnaires :
* Famille, vision court terme, peu d’étude, peu de progrès technique, secteur en déclin.
*
* Goût du risque,secteur récent, innovation, peu d’attache à l’entreprise, haut niveau d’étude, sensible aux nouvelles technologies.
* Points communs : système de valeurs, esprit d’équipe, recherche du gain, joie de créer.
Le « capitalisme sauvage aux Etats-Unis » de 1860 à 1900 :
Guerre concurrentielle féroce : enjeux importants.
Certaines entreprises st subventionnées par l’Etat, elles utilisent ces relations(ex : tracé de voies férées).
Procédés peu honnêtes.
Aux Etats-Unis les self made man sont glorifiés sans être forcément honnête : contraste.

La légende de l’entrepreneur :
* Créer son entreprise reste un moyen d’éviter le chômage : est ce possible pour tt le monde ?
* Glorification de l’entrepreneur.
* La réussite est rarement individuelle : aventure collective aux multiplesingrédients.
* Constat : 48% des PME font faillites au bout de 2 ans.

Séance 3 : de Smith à Fayol
Historique :
Début de la théorisation : fin XIXe siècle.
Pb d’organisation date au moins de l’Antiquité.

Adam Smith (1723-1790) :
* La main invisible (offre/demande).
* La division du travail : permet d’accroître la productivité et l’habileté ms la stupidité gagnera les masses(monotonie, aliénation, faible motivation, sabotage…).
* Un des premiers à comprendre la place grandissante de l’économie ds la société.

Max Weber (1864-1920) :
* Relation de domination : 3 types de dominations légitimes qui peuvent revêtir :
- Un caractère rationnel : repose sur la croyance de la légitimité des règlements et du droit de donner des directives (domination légale fondée...
tracking img