Criminologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 150 (37333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Criminologie

Introduction

La délinquance est à la fois un fait normatif et à la fois une réalité humaine et sociale. D’où la nécessité de l’appréhender à l’aide d’une double démarche.

- démarche juridique
- démarche empirique

Cette observation n’a percé qu’ à la fin du 19e siècle. Jusque là la délinquance n’est vue que comme simple fait juridique. C’est à ce moment-làqu’est apparu la criminologie. Cette discipline n’a cessé de se développer.

Chapitre 1 Définition de la criminologie

Présentation de la criminologie par son champ d’études. La définition se fait classiquement par 2 perspectives :

Perspective externe : distinguer la criminologie des autres sciences
Perspective interne : dire ce qu’est la criminologie

Section 1 Domaine de la criminologie§1 Criminologie et les sciences criminelles juridiques

A l’origine il n’existait pas de distinction entre la criminologie et les sciences criminelles juridiques.
Ex : H. Ferri consacrait un chapitre à la sociologie criminelle dans ses développements du droit pénal.

Aujourd’hui les 2 disciplines sont distinctes et sont impossibles à confondre. Elles ont le même objet d’études : ladélinquance.
Or elles se distinguent sur plusieurs points.

Les perspectives adoptées par les 2 sciences ne sont pas les mêmes :

Le droit pénal cherche à énoncer la norme pénale.
La criminologie cherche à énoncer le fait.

Les concepts utilisés ne sont pas les mêmes :

Le droit pénal parle de normes, de procédure, d’institutions, etc…
La criminologie parle de facteurs, de processus, etc…Les méthodes sont aussi différentes :

Le juriste utilise l’analyse interprétative et synthétise les données.
Le criminologue utilise les données empiriques mises à disposition par les sciences sociales.

Les résultats obtenus ne sont pas le mêmes :

Le droit pénal et la criminologie sont reliés entre elles d’une certaine manière. Elles s’influencent réciproquement. Le droitpénal influence la criminologie, car le droit pénal définit le comportement délinquant.
La criminologie s’affranchit du droit pénal en étudiant les concepts déviants. Elles influence insuffisamment le droit pénal, même si la politique criminelle ne peut pas uniquement se fonder sur les données scientifiques.
Ex : les choix éthiques ne sont pas pris en compte dans un démarche scientifique.

§2Criminologie et les sciences criminelles empiriques

La criminologie n’est qu’une science criminelle parmi d’autres.

a) Criminologie et criminalistique

Criminalistique : elle regroupe l’ensemble des procédés résultant de l’application des connaissances scientifiques, à l’établissement de la preuve des infractions et de l’identité de l’auteur.

Ainsi d’après la définitionde criminalistique apparaît comme un outil indispensable pour l’enquêteur dans l’établissement de la preuve alors que la procédure pénale va s’intéresser aux règles qui régissent l’admission de la preuve.

La criminalistique s’intéresse à la mise en œuvre de ces procédés.

Entendue comme discipline elle a été crée par le criminaliste Hans Gross au 19e siècle. Ce dernier a été juged’instruction et magistrat. En 1889 H. Gross a créé les archives d’anthropologie criminelle et de criminalistique.

b) Criminologie et pénologie

De nos jours encore la pénologie fait encore partie de la criminologie aux USA. Si l’on veut éviter la récidive il faut connaître les facteurs et les processus de l’action délinquante. C’est l’objet de la criminologie.

La pénologiea pour objet l’étude des méthodes de traitement utilisés pour prévenir la récidive.

c) Criminologie et sociologie pénale

Cette distinction existe depuis peu et repose sur un objet d’études différent.
La sociologie pénale étudie le fait de la justice pénale au sens large. Elle étudie les divers aspects empiriques de l’action face à la délinquance.
Ex :...
tracking img