Crise du 16 mai 1877

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« La république est le seul remède aux maux de la monarchie, et la monarchie est le seul remède aux maux de la république », cette phrase de Joseph Joubert exprime bien ledébat qui a eu lieu dans les débuts de la IIIème république pour savoir quelle serait la nature du régime. Elle est née le 4 septembre 1870, et a pris réellement forme avec leslois constitutionnelles de 1875, mais ce n'est qu'avec la crise de 1877 que le régime a pris la nature que nous lui connaissons. La crise s'est en réalité étalée sur toutel'année 1877, et le 16 mai n'en est que le point de départ. En effet, en cette année 1877, le conflit oppose un président monarchiste et une chambre à majorité républicaine, et leconflit porte sur la nature du régime. Les lois constitutionnelles étant assez vague sur ce point, les politiques de l'époque se demandent quels doivent-être les rapports ausein de l'exécutif, quelle doit-être la place du chef d'État, quel doit-être le rôle du Parlement? Il va leur falloir choisir entre un régime parlementaire de type orléanistequi a été expérimenté sous la monarchie de Juillet entre 1830 et 1848, ou alors un régime parlementaire de type moniste comme celui qui existe au Royaume-Uni où le Chef del'État c'est peu à peu effacé. C'est une crise majeure de l'histoire politique française et l'issue du conflit va déterminer la nature des institutions française pendantlongtemps: elle va donner naissance au régime parlementaire « à la française » aussi appelé de façon négative régime d'assemblée, où on l'a compris le Parlement domine le débatpolitique. Quel a été l'impact de la crise de 1877 sur les institutions françaises de la IIIème République jusqu'à nos jours? Cette crise politique ne va pas surgir par hasard, elle
tracking img