Crise subprimes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1818 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La crise des subprimes
Les facteurs de la crise des subprimes
La responsabilité de la FED

La Fed =>2 objectifs : stabilité des prix + maintient des conditions d'une croissance économique optimale. En fonction des conditions macroéconomiques, la Fed privilégie l'un ou l'autre.
Fin 1990, les EU => la formation d'une bulle financière dans secteur des NTIC
Lorsque la bulleinternet éclate en 2000, elle entraîne un fort ralentissement de l'activité économique. Afin d'éviter une trop forte récession, la Fed a baissé très rapidement et fortement son principal tx directeur. La Fed privilégie alors son obj de croissance éco.
En théorie, la baisse du coût du refinancement des banques doit favoriser la distribution de crédit et donc favoriser la croissance. Et en pratique,cela va conduire à un endettement des ménages américains (but : accéder à la propriété). Il s'en résulte alors un fort dvlp des crédits hypothécaire (crédit immobilier garanti par une hypothèque) y compris pour les ménages les plus fragiles. Ces ménages vont s'endetter le plus souvent à taux variable (dvlp du compartiment « subprime » du marché immobilier)

L'explosion de la demande immobilièreva provoquer des tensions inflationnistes => alors à partir de 2004 la Fed durcie sa politique monétaire (quel moyen ? Élévation des tx directeurs). Cela entraîne alors une explosion des charges de remboursement des ménages endettés à taux variables.

Le rôle des sociétés financières spécialisées dans le crédit immobilier à risque

Sur le marché du crédit immobilier américain => 2compartiments : « prime market » et « subprime market »
le PM => le marché du crédit accordé aux emprunteurs présentant peu de risques (revenu fiable, peu endettés). Ce sont généralement les banques qui sont positionnées sur ce marché
le SM => concerne les prêts immobiliers à risque (ménages solvabilité fragile)

la différence entre le tx normal et le tx subprime correspond en quelquesorte à la prime d'assurance exigée par le prêteur. Cette « subprime » est supposée absorber les pertes sur les emprunteurs défaillants. Ces crédits immobiliers « subprime » sont indexés sur les tx du marché monétaire => donc en relation avec le tx de la Fed
Afin de limiter les risques pour les prêteurs => des crédits sont garantis par une hypothèque prise sur le bien acheté. En cas de défautde l'emprunteur, on saisit le bien.
Tant que les ménages remboursent normalement leurs crédits et que les prix de l'immobilier ne cessent de grimper, le système peut fonctionner

Le retournement du marché immobilier et la hausse des défaillances des ménages

A partir de 2004 : le hausse du coût du refinancement monétaire des Banques sur le marché interbancaire entraîne une hausse des txdes crédits à la clientèle.
Entre 2004 et 2006 => La Fed a augmenté son principal tx directeur 17 fois
Les ménages endettés à tx variables sur le marché du crédit « subprime » doivent alors faire face à une très forte hausse de leurs charges de remboursements.

Tant que les prix de l'immobilier montaient (phase de gonflement de la bulle immobilière) cela ne posait pas de pb puisque pourrembourser les mensualités croissantes, les manges pouvaient emprunter davantage avec en garantie leur bien immobilier dont la valeur augmentait.

A partir 2006 => le marché immobilier américain entre en crise entraînant une phase d'éclatement de la bulle immobilière.
Raisons :
resserrement monétaire de la Fed
prise de conscience que les stocks de biens immobiliers >>> à lademande
Conséquences :
niveau croissant d'endettement
valeur des biens immobilier baisse
les charges de remboursements ne sont plus couvertes
des défaillances de + en + fréquentes des ménages => des saisies de biens immobiliers
des faillites de sociétés financières spécialisées dans le crédit immobilier subprime en 2007

La sous-évaluation des risques par les...
tracking img