Crpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1753 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Une des finalités de l’EPS à l’école primaire est de faire acquérir aux élèves des compétences et connaissances utiles pour connaître leur corps, le respecter et le garder en bonne santé.

L’épreuve de 1500m m’a permis plus particulièrement de m’intéresser aux activités athlétiques, par le biais de la course longue. Il s’agit d’une activité de performance motrice à dominanteénergétique qui consiste à courir longtemps en dosant ses efforts pour réaliser une performance.

Courir 1500 mètres est une activité de performance motrice à dominante énergétique qui s’organise autour d’une action d’impulsion et qui permet la propulsion de son corps.
Cette activité d’endurance sollicite les grandes fonctions physiologiques du corps, c'est-à-dire qu’elle demande une forteadaptation respiratoire et circulatoire.

Je vais développer ce que je retire de ma pratique pour moi et pour son enseignement à l’école primaire en 3 parties : dans une première partie je vous parlerais de ma pratique personnelle du 1500m et ce que j’en ai apprit, dans une seconde partie, je vous présenterais une mise en situation dans l’enseignement au cycle 2 et dans une dernière partie je vousdonnerais les différents liens interdisciplinaires pouvant être fait avec la pratique de ce sport.

I - Ma pratique personnelle du 1500m et ce que j’en ai retiré.

J’ai choisi le 1500m pour le concours car il me semblait que cette activité était la plus proche et la plus abordable par rapport à mes compétences. En effet, n’ayant jamais pratiqué la danse je n’avais donc aucune compétence ni mêmeconnaissance de ce sport.

Les connaissances de la course de longue durée que j’avais étaient scolaires, je devais réaliser des performances dans le cadre d’une demande de l’enseignant mais je n’avais jamais réellement compris comment y parvenir ni quel était le sens de l’activité. Donc j’effectuais vaguement et tant bien que mal des gestes que j’avais grossièrement repérés, sans motivation etsans effort. Du coup, je passais à côté de la logique de l’athlétisme qui est de repousser ses limites et à côté de l’enjeu spécifique de l’activité en cours.

Pour commencer, je vais vous parler de mon entraînement et des difficultés que j’ai pu rencontrer lors de ma préparation.

J’ai commencé mon entrainement en réalisant des séances de footing de 30 à 50 minutes pour améliorer ma capacitéaérobie. Toutes les semaines, j’essayais d’aller courir 2 ou 3 fois pour me mettre en condition. Au début, j’alternais course et marche car j’avais beaucoup de problème pour respirer, soit je m’essoufflais très vite, soit je ressentais un point de côté très tôt. J’ai donc d’abord du apprendre à respirer correctement pendant ma course.

Avant de commencer à m’entraîner pour le concours, jen’avais jamais pris de plaisir à aller courir. Et finalement, au cours de mes entraînements j’ai commencé à prendre goût à la course, à prendre goût à l’effort physique. Je me suis rendue compte que pour rester motivé il est intéressant d’aller courir à plusieurs.

La course de 1500 m nécessite à la fois endurance et vitesse. J’ai donc ensuite travaillé en parallèle la capacité et la puissance aérobieen réalisant des séries de 100 et 200 m en course par intervalles.

II - L’enseignement de la course de longue durée à l’école primaire.

Le 1500m en tant que tel n’est pas au programme de l’école élémentaire, on ne demandera jamais aux élèves de le pratiquer. Cependant les activités athlétiques sont au programme. Dès le cycle 1 il est possible de faire faire aux enfants des courses de longuesdurées ou de vitesse (ainsi que d’autres activités telles les lancers, les sauts…).
J’ai choisi de m’intéresser plus particulièrement à la course de longue durée, au niveau du cycle 2.

Avant d’aborder toutes séances, il faut impérativement mettre en place des mesures de sécurités. L’athlétisme demande des efforts physiques intenses. Il faut en permanence s’assurer que les élèves restent...
tracking img