Decret nouveau calcul ijss

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (856 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte officiel

Novembre 2010

Décret n°2010-1305 du 29 octobre 2010 relatif au mode de calcul des indemnités journalières dues au titre de la maladie, de la maternité et des accidents du travailet maladies professionnelles

www.editions-tissot.fr

© Editions

Tissot

31 octobre 2010

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Texte 8 sur 33

Décrets, arrêtés, circulairesTEXTES GÉNÉRAUX
MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L’ETAT

Décret no 2010-1305 du 29 octobre 2010 relatif au mode de calcul des indemnités journalières dues au titre de lamaladie, de la maternité et des accidents du travail et maladies professionnelles
NOR : BCRS1019107D

Publics concernés : salariés ayant interrompu leur activité professionnelle en raison d’’unemaladie, d’’une maternité, d’’une paternité, d’’une adoption, d’’un accident du travail ou d’’une maladie professionnelle et percevant des indemnités journalières. Objet : modification du mode de calculdes indemnités journalières. Entrée en vigueur : 1er décembre 2010. Notice : le décret modifie le mode de calcul des indemnités journalières. Auparavant, le gain journalier servant de base au calculdes indemnités journalières maladie, maternité, paternité et adoption était égal à 1/90 du salaire brut des trois mois précédant l’’interruption de travail (et celui des indemnités journalières duesen cas d’’accident du travail ou de maladie professionnelle à 1/30 du salaire brut du dernier mois). Cela revenait donc à calculer ces indemnités sur 360 jours. L’’indemnité journalière étant due pourchaque jour, ouvrable ou non, celle-ci sera désormais calculée sur 365 jours. Références : les textes modifiés par le présent décret peuvent être consultés, dans leur rédaction issue de cettemodification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr/). Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’’Etat, Vu le code de la sécurité...
tracking img