Diderot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (417 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
=DIDEROT (1713 - 1784)
Suzanne, une des trois filles de la famille Simonin, est rejetée par ses parents : sans doute est-elle le fruit d'un adultère. Voyant que le promis de sa soeur aînées'intéresse à elle, car elle est belle et spirituelle, contrairement à ses deux soeurs, elle l'avoue à sa mère qui la place dans un couvent. Une fois ses deux soeurs mariées, elle espère en sortir, mais sesparents décident de lui faire prendre le voile. Malgré ses réticences, en proie aux conseils insidieux de la mère supérieure, elle accepte de devenir novice. Vient le moment de confirmer ses voeux. Pours'attacher un protecteur, le marquis de Croismare, elle entreprend ses mémoires.
À la fin du XVIIIe siècle, Suzanne Simonin, enfant naturelle de seize ans et demi, est envoyée au couvent pourexpier la faute de sa mère. Elle y découvre un monde où l'austérité, conjuguée à l'autorité, pervertit les âmes les plus tendres, où règnent l'hypocrisie et la jalousie. Suzanne, privée de son destin et deson identité, se débat en vain contre cette injustice. Elle lutte pour échapper à la cellule où les journées se passent à mesurer la hauteur des murs derrière lesquels se trame parfois l'inavouable.Avec l'histoire cruelle et douloureuse de cet enfermement, ce sont les drames de l'exclusion, la question de l'identité et des rapports humains, la condition de la femme que Diderot évoque sans fard.Inspiré d'un fait réel, ce roman étudie, à travers les atteintes portées à la liberté individuelle et l'aliénation, l'évolution d'un état antinaturel. La sincérité de la foi n'est pas remise enquestion ; c'est la nécessité de contraindre les individus dans un état d'enfermement continuel qui est dénoncée. Dieu a fait l'homme sociable, mais approuve-t-il qu'il se renferme ? Diderot décrit ce quiarrive lorsqu'on contredit « la pente générale de la nature ». « Je ne crois pas qu'on ait écrit une plus effroyable satire des couvents », disait-il. La Religieuse est aussi et surtout une...
tracking img