Dissert histoires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1478 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sciences économiques et sociales – PES1 – Fustel de Coulanges - 2009/2010 marjorie.galy@wanadoo.fr - http://www.toileses.org
TG2 : Existe-t-il un niveau optimal de partage de la VA ? 2 séances de 2h ~ Groupes de 2 ou 3 élèves

Travail préparatoire : (2 heures)
1) (Document 1) : Après avoir lu le document 1, recopiez (en plus grand) et complétez le tableau ci-dessous avec les enchaînements quiconviennent. (questions NM La Découverte, 2007, p.63-64) (2 points)
Niveau microéconomique Hausse des salaires Baisse des salaires Niveau macroéconomique

2) (Document 3) : Complétez les colonnes 1, 2 et 3 du tableau ci-dessous afin de périodiser en 4 phases l’évolution du partage de la VA en France pour les entreprises. (1 point) Part des Part des Périodes Explications salaires(*) profits(**) 1949Forte croissance du PIB qui permet de soutenir les profits et de redistribuer une part élevée de la richesse créée sous forme de salaires. Salaires et profits croissent à un rythme élevé similaire, le partage de la VA est stable.

-1983

1983La pression de la concurrence internationale du fait de l’ouverture croissante de l’économie française ainsi que les choix européens (Monnaie unique– politique monétaire de rigueur) conduisent à la poursuite de la politique de désinflation compétitive. Le partage de la valeur ajoutée demeure globalement stable à un niveau élevé en faveur des entreprises.

-2006

* Indiquez le sens de la variation par une flèche et notez l’importance approximative de l’écart en points de %. ** Indiquez le sens de la variation par une flèche. 3) (Document2) : Complétez la dernière colonne du tableau ci-dessus à l’aide du document 2. (1 point) 4) (Document 3) : Expliquez pourquoi le taux de marge et le taux d’épargne sont globalement toujours corrélés positivement. (1 point) 5) (Document 3) : Formulez des hypothèses sur les causes de la non-corrélation paradoxale du taux d’épargne et du taux d’investissement à partir de 1991 (pensez aux raisons quipoussent ou dissuadent un entrepreneur à investir et aux 2 utilisations possibles de l’épargne brute – cf. schéma partage VA du cours). (3 points) 6) (Document 4) : Expliquez quels dangers provoquent la politique économique menée par les chanceliers allemands successif depuis 1998. (2 points)

Question de synthèse (2 heures)
Après avoir expliqué les raisons et les modalités del’infléchissement du partage de la valeur ajoutée à partir de 1983 en France, vous montrerez les limites et dangers auxquelles ce nouveau partage se heurte (en intégrant les leçons des choix allemands à partir de 1998). 10 points

Document 1 : Les salaires

La hausse des salaires a des effets ambigus sur l’investissement. Au niveau microéconomique, elle augmente les coûts, donc fait baisser le profit de lafirme. Comme certains projets d’investissement ne sont plus rentables avec des salaires augmentés, l’entreprise doit réduire le niveau de l’investissement. […] Au niveau macroéconomique, contrairement à ce qui se produit au niveau microéconomique, il n’est pas certain que la masse des profits des entreprises diminue, car la hausse des salaires augmente les débouchés, donc les ventes. Cette hausseglobale de la demande peut même favoriser l’investissement. On le devine, la baisse des salaires peut présenter des avantages au niveau microéconomique. Si elle n’a lieu que dans une entreprise, elle lui permet de baisser ses coûts, donc d’augmenter la part de marché, ce qui requiert une hausse des investissements. Au niveau macroéconomique, la situation est moins rose. La baisse des salaires faitrégresser les débouchés des entreprises ; les investissements doivent dès lors diminuer […] On vient de le voir, ce n’est pas la même chose de raisonner au niveau microéconomique (on raisonne sur une entreprise, toutes choses égales par ailleurs) et dans une logique macroéconomique (dans ce cas, il faut imaginer les interactions entre les effets des décisions des agents).
J.-P. Piriou, Nouveau...
tracking img