Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Brundage, Samaranch : deux présidents du CIO, deux visions de l’olympisme.

Juan Antonio Samaranch, président du CIO de 1980 à 2001
Avery Brundage, président du CIO de 1952 à 1972

Avery Brundage : un fervent défenseur de l’amateurisme.

Avery Brundage fut un athlète accompli, plusieurs fois champion national, il représenta même les Etats Unis aux Jeux de la Ve Olympiade à Stockholm, en1912. Après cette brillante carrière sportive, il œuvra toute sa vie dans l’administration sportive et cela jusqu’à la présidence du CIO qu’il occupa de 1952 à 1972. Ses différents mandats seront marqués par une volonté de conserver les valeurs de l’olympisme chères au baron Pierre de Coubertin et en particulier le principe d’amateurisme : « c’est pour de bonnes raisons que le premier et le plusimportant de ces statuts veut que les Jeux Olympiques soient réservés aux amateurs »*. Ce grand défenseur insista durant ses 20 ans à la tête de l’instance olympique pour que seuls les sportifs amateurs et uniquement les amateurs puissent concourir lors des épreuves olympiques, et le statut amateur est défini par Brundage et le CIO : « est amateur celui qui participe au sport (et qui l’a toujoursfait) comme à un passe-temps ne rapportant aucun gain matériel de quelque nature que ce soit.
Il ne peut être qualifié :
* s’il n’a pas un emploi fixe lui permettant d’assurer ses moyens d’existence présents et à venir ;
* s’il reçoit ou a reçu une rémunération pour avoir fait du sport ;
* s’il ne se soumet pas au règlement de la Fédération Internationale correspondante et ne seconforme pas aux interprétations officielles qui ont été faites de ce règlement No 26. »*
Cependant, l’idée d’ouvrir la compétition olympique aux sportifs professionnels a été évoquée durant la présidence d’Avery Brundage, mais celui- ci est resté campé sur ces idées et a répondu à cela par :« une des plus sottes propositions qui ait été faite, c'est que les Jeux Olympiques devraient être ouvertsaux athlètes professionnels. La raison que l’on donne, c’est que tous les concurrents n’ont pas toujours été des amateurs »*. Selon le président du CIO, l’amateurisme est une « philosophie de vie » et que cet esprit est l’essence même des Jeux Olympiques et que le sport professionnel est le reflet d’un « monde matérialiste où tout semble se compter en dollars »*, alors qu’ « il y a dans la viecertaines valeurs comme la charité, le patriotisme, l’amour et l’amitié qui ne s’évaluent pas en dollars. L’amateurisme est aussi une de ces choses et le monde serait bien malheureux sans elles »*.
Brundage, comme ses prédécesseurs et en particulier Pierre de Coubertin, reste sur une conception britannique du sport, c'est-à-dire une pratique désintéressée où le gain d’argent est banni et la victoireimporte peu. Le sportif à travers les Jeux Olympiques véhicule des valeurs morales et comme le rappelle Brundage en reprenant les valeurs coubertiniennes « ce qui est le plus important dans les Jeux Olympiques n’est pas de gagner, mais de prendre part, tout comme la chose la plus importante dans la vie n’est pas le triomphe mais la lutte. Ce qui est essentiel, ce n’est pas d’avoir conquis maisd’avoir bien combattu »*.
Brundage a une vision manichéenne du sport avec d’un côté le modèle amateur qui est vecteur de valeurs morales essentielles à l’éducation et de l’autre le sport professionnel où l’argent circule et qui entraine donc des fraudes, des tricheries …
La vision du sport amateur et du sport professionnel est très bien résumée par cette citation de Brundage : « le professionnelprend au sport alors que l’amateur lui apporte quelque chose »*.

Juan Antonio Samaranch : la mercantilisation de l’olympisme

Juan Antonio Samaranch, fils d’un riche industriel espagnol, boxeur amateur dans sa jeunesse, a très vite mené une carrière administrative et politique. Controversé pour avoir été proche de Franco, Samaranch a su s’entourer d’hommes puissants et influents pour...
tracking img