Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8249 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DUPLESSIS Pascal. « L’objet d’étude des didactiques et leurs trois heuristiques :épistémologique, psychologique et praxéologique ». Séminaire du GRCDI, Didactique et culture informationnelle : de quoi parlons-nous ? 14 septembre 2007. A paraître

L’objet d’étude des didactiques et leurs trois heuristiques : épistémologique, psychologique et praxéologique

Pascal Duplessis

IUFM des Pays dela Loire

GRCDI – séminaire du 14 septembre 2007
« Didactiques et culture informationnelle : de quoi parlons-nous ? »

Liminaire

Il convient au préalable de rappeler le but de cet exposé, qui est de définir, à l’occasion de son premier séminaire, l’objet de réflexion du Groupe de recherche sur la culture et la didactique informationnelles (G.R.C.D.I.). Il s’agit en premier lieu dedéterminer les composants fondamentaux des concepts que ce groupe se propose d’étudier. Jacques Kerneis et moi nous arrêtons donc sur le « D. », D comme didactique. Nous avons pour mission d’apporter des éléments permettant de définir et de circonscrire ce domaine didactique, d’apporter les étayages nécessaires et utiles à nos futurs travaux, ainsi qu’une terminologie et des référents communs.Sur cette base, mon propos aujourd’hui est de présenter le projet didactique au travers de quelques grands traits qui le caractérisent et qu’il revendique, à partir de son objet d’étude, de ses principales directions de recherche, de son but et de quelques outils conceptuels.

En filigrane, il nous faudra garder à l’esprit ce qu’il serait possible de transférer utilement des apports desdidactiques des disciplines à la didactique de l’Information-documentation. Un prochain séminaire pourrait ainsi tenter de faire l’état des lieux, point par point, de celle-ci.

Si j’utilise par facilité de langage l’appellation « la didactique », je me réfèrerai cependant toujours aux didactiques des disciplines, avec cette arrière-pensée qu’il existe un cadre conceptuel plus ou moinsconsensuel permettant d’aborder les questions de manière globale.

Cet exposé sera distribué de la manière suivante :

1. Trois raisons d’être à l’entreprise didactique

1.1. Une ambition pragmatique
1.2. Une revendication de rationalisation
1.3. Une inclination vers le sujet apprenant

2. Un objet d’étude à trois facettes : le système didactique

2.1. Le systèmedidactique exprimé par un modèle ternaire : le triangle didactique
2.2. Triangle didactique ou triangle pédagogique ?
2.3. Les trois directions de la recherche didactique

3. Quelques concepts nomades des didactiques des disciplines

3.1. La perspective épistémologique : transposition didactique ; trame conceptuelle
3.2. La perspective psycho-cognitive : conceptions des élèves ; obstacle
3.2.La perspective praxéologique : contrat didactique ; dévolution

Conclusion 

1. Confusion entre didactique, didactisation et transposition didactique
2. Didactisation et disciplinarisation en Information-documentation
3. La question de la référence

1. Trois raisons d’être à l’entreprise didactique

Nous aborderons ici quelques-uns des principaux éléments qui caractérisentles didactiques, leur permettant de s’affirmer en tant que science et de se distinguer des autres disciplines, telle la pédagogie. Ces caractéristiques renvoient essentiellement à deux buts, généralement avancés par les didacticiens : d’une part, clarifier et rationaliser les phénomènes constitutifs des situations didactiques ; d’autre part, et à l’intérieur de ces situations, optimiser lesvariables repérées pour surmonter les difficultés d’apprentissage. Ces buts convergent vers une même tendance consistant à s’intéresser de plus en plus au sujet apprenant.

Abordons ces 3 points :

11. L’ambition pragmatique
12. La revendication de rationalisation et d’autonomie scientifique
13. L’inclination vers le sujet apprenant
11. Une ambition pragmatique

Ce qui frappe...
tracking img