Dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1914 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Les différentes œuvres réalisées sur Dom Juan
Le personnage de Dom Juan est avant tout un mythe. Dom Juan recherche et vit dans le plaisir et la jouissance de l’instant présent, en s'opposant aux contraintes et aux règles sociales, morales et religieuses, ainsi qu'en ignorant volontairement autrui. C'est donc à la fois un jouisseur et un libertin, également égoïste et destructeur.
De trèsnombreux auteurs, musiciens, metteurs en scène, cinéastes, auteurs de bandes dessinées, furent fascinés par ce personnage habile et d'envergure qui défie la morale, l'ordre public, et Dieu.
• Don Giovanni : opéra en deux actes de Wolfgang Amadeus Mozart, créé à Prague
le 29 octobre 1787 à partir du livret de Lorenzo DA PONTE inspiré du mythe de Don Juan.

• Don Juan : long poème inachevé endix-sept chants écrit par George Gordon BYRON (1819-
1824)
• Don Juan : (1926) film américain d'Alan CROSLAND, considéré comme le premier film
sonore
• Le Convive de pierre : (1830) œuvre d’ Alexandre POUCHKINE

• Une matinée de Don Juan : (1833) d’Alfred de MUSSET

• Don Miguel de Manara : « Les Ames du Purgatoire » (1834) de Prosper MERIMEE. Cette
Nouvelle est une version rare dumythe de Don Juan. MERIMEE se réfère au personnage de Don Juan de Marana
• Don Juan de Marana ou la chute d’un ange : pièce de théâtre en cinq actes écrit
par Alexandre DUMAS en 1836.

• Don Juan aux enfers : poème XV extrait du recueil de poèmes « Les Fleurs du Mal » de
Charles BEAUDELAIRE (1857)
• Don Juan : (1884) Poème dramatique de l’écrivain romantique allemand Nikolaus LENAU

• DonJuan : (1889) Poème symphonique de Richard STRAUSS, inspiré du poème de LENAU

• La Dernière Nuit de Don Juan : (1921) Pièce d’Edmond ROSTAND

• L'Œil du diable : (1955) film suédois d'Ingmar BERGMAN avec Jarl KULLE et Bibi
ANDERSSON

• Don Juan : (1956) film français réalisé par John BERRY avec Fernandel dans le rôle de
Sganarelle

• Don Juan ou la mort qui fait le trottoir : (1958)Pièce d’Henri de MONTHERLAND

• Monsieur Jean : (1959) Pièce de théâtre de Roger VAILLANT

• Don Juan ou l’Amour de la géométrie : (1969) pièce de théâtre de Max FRISCH

• Le séducteur : (1990) Roman d’Anne-Marie SIMOND

• Don Juan en los infiernos, (1991) musique composée pour le film de G. Suarez par Alejandro MASSO

• La nuit de Valognes : (1991) Pièce d’Eric-Emmanuel SCHMITT. C’estun Don Juan
moderne « racheté » par l’amour d’un garçon.

• Don Juan : (1998) film réalisé par Jacques WEBER à partir du texte de Molière

II. Qu’est-ce que le libertinage :
Le libertinage est un courant de pensée, intellectuel, tendant à la revendication au droit à la liberté de pensée et à la remise en cause des dogmes religieux. Il est né au XVIe siècle en Italie, issu de laRenaissance, puis il se manifesta en France au siècle suivant.
Cette permissivité amène à remettre tout naturellement en question les préceptes moraux, via les mœurs et la sexualité, allant jusqu’à se confondre au XVIIIe siècle, au plus fort de son apogée, à la « licence morale »
La définition retenue aujourd’hui est celle de l’extension de ce principe de liberté sur la sexualité. En effet, si de nosjours, le Libertin, par définition, se livre aux plaisirs charnels, le Libertinage est devenu synonyme de débauche, de dévergondage, de toute recherche des plaisirs terrestres, qu’ils soient spirituels, matériels ou sensuels.
Du latin « libertinus » qui désignait l’Affranchi (opposé à l’Homme libre selon le droit romain) le terme français prend naissance sous la plume de Calvin et désigne lesdissidents protestants, avant de s’étendre à tout esprit considéré comme irréligieux comme les Athées par exemple.
Le libertin « d’esprit » devient systématiquement libertin de « mœurs », jusqu’à ce qu’en 1683. Puis la distinction entre Religion et Morale est restaurée ce qui entraine naturellement le clivage entre les deux qualifications du Libertin.
Le libertin d’esprit, c’est un libre...
tracking img