Dp Bernarda Alba

Pages: 12 (5526 mots) Publié le: 20 mars 2015
 

LA MAISON DE BERNARDA ALBA
de Federico García Lorca
mise en scène Carole Lorang
PREMIÈRE EN FRANCE

©
 2013
 Mani
 Müller
 


 

THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD
37 BIS, BOULEVARD DE LA CHAPELLE – 75010 PARIS / MÉTRO 2 LA CHAPELLE

DU VENDREDI 7 AU SAMEDI 15 FÉVRIER 2014
DU MARDI AU SAMEDI À 20H30
RELÂCHE DIMANCHES ET LUNDIS
réservation 01 46 07 34 50 (du lundi au vendredi de 17h à19h, le samedi de 14h à 19h) / www.bouffesdunord.com
tarif plein 18 à 29€ / tarif réduit 14 à 25€ / tarif plein abonné 14,40€ à 23,20€ / tarif réduit abonné 11,20€ à 20€

CONTACT PRESSE

MYRA / Rémi Fort, Elisabeth Le Coënt et Valentine Arnaud
01 40 33 79 13 / myra@myra.fr / www.myra.fr

LA MAISON DE BERNARDA ALBA
de Federico García Lorca
mise en scène Carole Lorang
Avec
Sylvie Jobert Bernarda Alba 
Bach-Lan Lê-Bà Thi Adela
 
Rita Reis Martirio
 
Jérôme Varanfrain Angustias
 
Anne Lévy La Poncia
 
Nina Ros Olga, employée de maison
 
Véronique Nosbaum Maria Josefa
 
Renelde Pierlot Magdalena
 
Franz Leander Klee musicien 1
 
Christoph Reiserer musicien 2
 

 

Traduction et adaptation Mani Muller
Musique originale composée par Franz Leander Klee et Florian AppelScénographie et costumes Peggy Wurth
Lumières Nicolas Boudier
Assistant à la mise en scène Francis Schmitt
Régisseur plateau Georgina Alexander
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de la Place (Liège), Théâtre Liberté (Toulon),
C.I.C.T. / Théâtre des Bouffes du Nord (Paris)
Durée 1h45
Création au Grand Théâtre du Luxembourg, mardi 12 mars 2013

En tournée
18 et 19 février 2014
25et 26 mars 2014
28 mars 2014
1, 2, 3 avril 2014
8 avril 2014
10 avril 2014

La Comète, Châlons-en-Champagne
Théâtre musical, Besançon
Théâtre Jean Vilar, Suresnes
Théâtre de Liège, Belgique
Théâtre-Liberté, Toulon
La Croisée des arts, Saint-Maximin

NOTE D’INTENTION
La Maison de Bernarda Alba combine un système de personnages original à un sujet étonnamment
contemporain : d’une part, le drame, quise noue dans un microcosme rural, propose exclusivement
des portraits de femmes, d’autre part, le carcan familial représente, de façon emblématique, un
monde de plus en plus stérile et inhumain, où s’affrontent différentes stratégies de survie, face au
règne sans partage d’une idéologie autoritariste.
Pour nous cette pièce contient des personnages exceptionnels, tantôt attachants, tantôtinquiétants,
qui sont des êtres humains pris au piège d’une vie que, pour la plupart, ils n’ont pas choisie, avant
d’être des femmes opprimées. Le texte, non dépourvu d’accents poétiques sobres, est une réponse
riche, éminemment concrète et dramatique à nos interrogations les plus fondamentales sur la
liberté individuelle : on y entend le gémissement, le cri de désespoir des unes, prisonnières d’unecondition sociale ou d’une tradition qui cache son vrai visage ; le rire jaune des autres, anxieuses ou
jalouses, incapables d’assumer la responsabilité qu’exigerait d’elles la liberté qu’elles fuient.
Il y a Adela, la rebelle qui refuse la double morale, qui affirme ses désirs, sa différence, enfin son
besoin de liberté. Sa jeunesse, son tempérament font qu’elle a encore cette envie de croquer la vieà
pleines dents, cette confiance simple dans son destin de personne libre. Mais, en face, il y a Martirio,
la jalouse, la frustrée. Prise en otage, entre un monde ancien qui la protège, mais exige en retour
des sacrifices douloureux, et la perspective d’un monde nouveau plein de promesses, mais aussi
d’inconnus, elle n’arrive pas à se décider. Elle ne se retrouve ni dans le conformisme de sa mèreni
dans l’audace de sa sœur Adela. Finalement, son indécision fait d’elle un personnage emblématique
du drame d’une génération qui, dans sa grande majorité, a laissé faire les tyrans et surtout, comme
on dit, les hommes forts. Martirio qui va laisser sa sœur se sacrifier, nous renvoie la même image
d’impuissance et de lâcheté que les irresponsables – décrits par Hermann Broch dans le roman...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bernarda alba
  • Bernarda alba
  • La casa di bernarda alba
  • Comentario de endemoniada, bernarda alba
  • En casa de bernarda alba
  • La maison de bernarda alba
  • En casa de bernarda alba
  • Bernarda

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !