Droit constit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* La BCE s’en tient au statu quo monétaire. La croissance de la zone euro risque de redevenir inférieure à la croissance américaine en 2008, selon l’OCDE.
Sans surprise, la Banque centraleeuropéenne a maintenu hier à 4 % son principal taux directeur, qui constitue le prix de refinancement des banques privées en Europe. Dans la conférence de presse qui a suivi à Francfort la réunion desgouverneurs de la BCE, son président Jean-Claude Trichet a souligné que «les dernières informations ont confirmé l’existence de fortes pressions à la hausse à court terme sur les prix avec un taux d’inflation(des prix à la consommation) atteignant 3 % en novembre». Et de rappeler que «la BCE est prête à contrer les risques haussiers pesant sur la stabilité des prix comme le requiert son mandat».
Malgrécette mise en garde, les banquiers centraux européens s’estiment en mesure de maîtriser la situation. Cela transparaît à travers leurs nouvelles prévisions d’inflation qui font état d’une hausse desprix de 2,1 % en moyenne annuelle en 2007, de 2,5 % en 2008 et de 1,9 % en 2009. Cette décélération programmée de l’inflation a été interprétée par les économistes de marché comme pouvant ouvrir la voieà d’éventuelles baisses des taux d’intérêt courant 2008.
Car simultanément la BCE a également modifié son scénario de croissance. En légère hausse pour 2007, à 2,6 % au lieu de 2,5 % attendusauparavant, et à l’inverse en nette baisse pour 2008, à 2 % au lieu de 2,3 %. Compte tenu de ce cadrage économique, Jean-Claude Trichet n’exclut rien : «La réévaluation des risques sur les marchésfinanciers continue d’évoluer et s’accompagne d’une poursuite de l’incertitude concernant l’impact potentiel sur l’économie réelle. Nous suivrons de ce fait très étroitement toutes les évolutions, pour agiravec fermeté au moment opportun.»
Grain à moudre
L’OCDE qui a elle aussi modifié l’ensemble de ses prévisions évalue à 2,6% la croissance de la zone euro en 2007, à 1,9% en 2008 et à 2% en 2009....
tracking img