Du bellay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le recueil des Regrets a été écrit à Rome de 1553 à 1557. Du Bellay y était intendant auprès de son oncle. Les Regrets ont été publiés en 1558 à Paris. Ce poème élégiaque est adressé à son amiOlivier de Magny (qui est aussi le dédicataireLe recueil lui a été dédié. du recueil) qui séjourna aussi à Rome de 1555 à 1556. Ce dernier a publié Les Soupirs à Paris. Les thèmes des poèmes du recueil sontl’exil, la satire (déception du poète par rapport à Rome) et le recueil contient aussi des poèmes d’éloges (on parle de poésie encomiastique) d’amis restés en France, de protecteurs. Ce sonnet peutêtre commenté comme un art poétique : d’abord du Bellay énonce des principes poétiques (quatrains), puis il les met en œuvre (tercets). Le sonnet concerne un lieu commun de la poésie qui calme ladouleur. Dans les deux quatrains, le poète chante jour et nuit, il ne connaît aucun répit. Les deux tercets comprennent six comparants, lesquels permettent au poète d’universaliser sa peine. Ils ajoutent unpeu de « légèreté » à l’ensemble du sonnet.

Le premier quatrain rapporte des propos tenus par Magny, le second quatrain répond à une objection : le poète ne feint pas la souffrance pour écrire. Ladéfinition est donc contradictoire par rapport à celle de l’interlocuteur. Pour du Bellay, chanter, c’est chanter ses ennuis. Les tercets sont construits selon une itérationRépétition d’ordreanaphorique. Du point de vue du sens, les tercets apportent peu : ils donnent une résonance au second quatrain (il s’agit d’un prolongement musical). Sur le plan de l’argumentation, les quatrains sontsolidement fermés, contrairement aux tercets qui ont une structure ouverte. Aux vers 5 et 6, on passe de l’emploi intransitif du verbe chanter à son emploi transitif. Au vers 7, avec « enchante », la poésieest vue comme magie, comme envoûtement. Au vers 8, le poète apporte une récapitulation, une réponse à l’objection initiale de Magny. « Je chante jours et nuits », tout comme « je chante mes ennuis...
tracking img