Entretien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1914 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 août 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport sur :

L’APPROCHE GLOBALE DE
L’ENTREPRISE




[pic]


CHAPITRE 1 : LE CONCEPT D’ENTREPRISE
I. Introduction
II. L’approche traditionnelle de l’entreprise.
III. L’approche systémique de l’entreprise
IV. Les caractéristiques du système - entreprise
CHAPITRE 2 : l’ENTREPRISE ETLE SOCIAL
I. Introduction
II. Le rôle social de l’entreprise
III. Le bilan social de l’entreprise
IV. Le coût social dans l’entreprise.















CHAPITRE 1 : LE CONCEPT D’ENTREPRISE

I. INTRODUCTION


L’entreprise est une unité de biens et de service, ainsi qu’une unité derépartition des richesses (approche traditionnelle). C’est également un système (approche systémique) autant des caractéristiques propres.






































II. L’APPROCHE TRADITIONNELLE DE
L’ENTREPRISE

1. L’entreprise en tant qu’unité de production :


Pour fabriquer des biens et des services, l’entreprise (qu’elle soitindustrielle ou commerciale doit combiner différents facteurs de production ; le tableau suivant en présente les caractéristiques :








|FACTEURS DE PRODUCTION |COMPOSITION |LIENS AVEC LA |
| | |PRODUCTION|
|TRVAIL |Heures de main-d’œuvre du |Les salariés d’une entreprise |
| |personnel plus ou moins qualifié |participent à la réalisation de |
| ||plusieurs cycles de production. |
|CAPITAL TECHNIQUE FIXE |Terrain, immeubles, machines… |Ces biens permettent la réalisation de |
| |. |plusieurs cycles de production L’achat de ces|
| ||biens porte le nom |
| | |d’investissement |
|CAPITAL TECHNIQUE |Fuel, bois, semi-conducteur, fil… |Ces biens disparaissent (fuel) ou sont |
|CIRCULANT| |incorporé au produit fini (bois) à chaque |
| | |cycle de |
| | |production. l’utilisation de ces biens porte |
|| |le nom de |
| | |consommation intermédiaire. |

.

Le but de l’entreprise est d’atteindre l’efficacité maximale afin de minimiser ses coûts et de réaliser des profits. Pourcela, elle recherche la meilleure combinaison possible des facteurs de production.


2. L’entreprise en tant qu’unité de répartition :


Les richesses créées- encore appelées »valeur ajoutée » servent par la suite à rémunérer l’ensemble des agents économiques ayant participé à l’activité de production de l’entreprise.


























La part...
tracking img