Ergonomie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse ergonomique d'une situation de travail GESTES ET POSTURES
Objectifs - Légender les schémas du squelette, d'une articulation mobile - Différencier acte réflexe et acte volontaire - Indiquer les caractéristiques de l'effort musculaire statique / l'effort musculaire dynamique et leurs conséquences sur l'organisme - Citer les différentes atteintes de l'appareil locomoteur liées à des gestesou postures inadaptées - Faire une étude ergonomique d'un poste de travail

GESTES ET POSTURES
UN NOUVEAU TEXTE VIENT RENFORCER LA LUTTE CONTRE LES ACCIDENTS DU TRAVAIL
Afin de réduire le pourcentage des accidents de travail, la CGSS a pris une disposition interdisant la manutention et le transport manuel de sacs pesant plus de 25 kg. Elle concerne uniquement les cimentiers cette année, pours'étendre l'année prochaine aux producteurs de farine et par la suite, à toutes les autres industries. Genèse de cette initiative au cours d'une conférence de presse ayant eu lieu le 23 mars en présence de toutes les parties concernées.  Pres du tiers des accidents du travail sont provoqués par la manu tenticn manuelle de charges lourdes. Elle est à l'origine de 80% des hernies discales, 63% deslumbagos, et 54% des déchirures musculaires ou tendineuses. En plus de ces lésions, il faut compter les lombalgies qui se manifestent de façon chronique, et nombreux sont les salariés qui se plaignent de mal de dos ou de «mal aux reins». Les rnédecins du travail admettent volon- tiers que 60 à 80% des individus ont souffert, souffrent ou soufrirons de douleurs dans le bas du dos. Même si lesfacteurs déclenchant les lombalgies sont multiples, la manutention manuelle qui en est un, reste sans doute le plus important. Comme l'a rappelé Olivier de Cadeville, directeur de la CGSS l'arsenal réglementaire permettait de prendre en charge, au titre des accidents du travail, des accidents de manutention de cause à effet instantanée, mais il ne permettait pas de prendre en charge les lombalgies quisurviendraient au fil des ans, du fait de manutentions lourdes ou de conduite d'engins lourds». C'est une pathologie classée dans la catégorie maladies profession nelles avec l'entrée en vigueur du décret du 15 février. Tous les secteurs d'activités et tous les acteurs de sont concernéspa r ces nouveaux textes: les salariés qui se voient reconnaître un nouveau droit et de nouvelles possibilités deprise en charge et les chefs d'entreprise qui devront faire preuve de prévention pour limiter leurs cotisations à moyen terme. Car ce nouveau décret aura pour conséquence de transférer le remboursement des soins de la branche maladie vers la branche accidents du travail. Les autres effets pro- bables : un flux de demandes de maladies professionnelles plus important. Mais on n'a pas attendu cetexte pour se pencher sur la question de la prévention des risques professionnels et notamment de la lombalgie. Une campagne sur le thème - organiser pour mieux se porter- avait déjà été menée en 1995 pour lutter contre ce fléau responsable de de la Perte de 70 000 journées de travail par an. Une initiative qui devait s'inscrire sur du long terme et ne s'achever qu'en 1997. Ces nouvelles dispositionsconcernent cette année les sacs de ciment qui devraient être défini tivernent aux normes dès le mois de septembre. Ce sera ensuite au tour des producteurs de farine l'année prochaine et à toutes les autres industries, l'année suivante de condition ner leur production en sacs de 25 kg. «Cet échelonnement des dates devrait permettre aux producteurs de modifier leurs unités d'ensachage, auximportateurs de trouver des fournisseurs susceptibles de leur adresser des sacs de 25 kg ou moins et aux utilisateurs d'aménager les manutentions des sacs de produits qui demeureront de masse supérieures à kg» (1), Précise le texte des dispositions générales de la CGSS. Après le port de charges réduites, la direction de la prévention des risques professionnels prévoit de se pencher sur le problème des...
tracking img