Espagnol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cruzar el estrecho de Gibraltar

Este documento es un texto que se llama Cruzar el estrecho de Gibraltar. Más precisamente, es un fragmento de una novela que se titula Emigrantes y que fue escritapor Edward Rosset en 2006. En este documento, vemos a través de un personaje que se llama José, cuales son las condiciones de vida de los emigrantes cuando cruzan el estrecho de Gibraltar, es decircuando quieren pasar de Marruecos a España. Se destaca de este texto la determinación de los clandestinos. Gracias al documento, aprendemos cuales son la llegada y el futuro de los emigrantes. Así queel texto se podría estudiar en tres partes (...)

Indice:

Introducción

I) El pensamiento de José en el barco y la descripción de sus compañeros de viaje (l.1 hasta l.19)
II) La llegada de losclandestinos con sus actitudes (l.20 hasta l.28)
III) El primer día como clandestino en España (l.29 hasta el fin)

Conclusión

Traduccion :

Cruzar el estrecho de Gibraltar

Le profilobscur de la côte devenait de plus en plus net. José regarda autour de lui. Dans le zodiac se blottissaient vingt-sept personnes, des Marocains pour la plupart, mais il y avait également neufSubsahariens, et parmi eux, deux femmes. La peur se reflétait sur tous leurs visages. Ils savaient qu'ils seraient nombreux à être attrapés par la Garde Civile et qu'on rapatrierait au moins les Marocains.Plus tard, bien sûr, ils réessaieraient, jusqu'à ce qu'à un moment ou à un autre ils ne parviennent à passer sans être vus.

Pour leur part, on avait fait la leçon aux Subsahariens pour ne pas dired'où ils étaient. Ainsi on ne pourrait pas les rapatrier. D'après ce que l'on racontait, la Garde Civile avait l'habitude de les mettre en quarantaine un certain temps, et dans la plupart des cas, onleur donnait un avis d'expulsion, mais sans pouvoir le mettre à éxécution. Après, on les laissait en liberté pour qu'ils puissent déambuler dans le pays, même si, bien entendu, ils n'avaient pas la...
tracking img