Essentiel de l'histoire de la gestion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2936 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
| ANALYSE |

| L'essentiel de l'histoire de la gestion |

|Chapitre I : une préhistoire de la gestion|

L'Antiquité :

la gestion apparaît dès l'Antiquité (comptabilité....)
la comptabilité a dès ses débuts une fonction managèriale (pouvoir de direction). Ex : les aristocrates romains
-700 avt JC : apparition de la monnaie chez les Grecs et les Lydiens
babylonien : crédit et prêt avec intérêt
première banque
impact de l'introduction de l'écriture dansl'organisation

La fin du Moyen-Age :

dvt du commerce (Venise, Florence...)
marchands, négociants, banquiers qui sillonnent l'Europe
présence de manuels du commerce, mais pas d'un savoir de gestion
celui qui tient les comptes = celui qui détient le pouvoir (éducation importante donc...)
création de la lettre de change par les banquiers italiens = création de la finance
les corporationscommencent à se mettre en place
problème du temps (de travail) ==> création des horloges qui sonnent à heure égale
travail = punition, oisiveté = état du religieux en prière

La fin de l'Ancien Régime

au niveau comptable, l'ordonnance de Colbert de 1673 = obligation de la tenue des comptes pour tout commerçant
techniques de gestion limitées car faible alphabétisation
XVIIIe : dvt de lafinance (livre de calculs simples...)
les autres disciplines de la gestion n'ont pas encore de champ de savoir clairement constitué (on parle de « science des négociants »...)
pas de marketing (mais dvt des « petites annonces »...)
autres disciplines mobilisées pour une meilleure gestion : arithmétique, géographie,droit...
séparation en 1523 entre celui qui engage la dépense (l'ordonnateur) etcelui qui fait le paiement (le comptable)

|Chapitre II : Les techniques de gestion |

XIXe siècle :
gestion = ensemble de techniques (comptable, financière ou de marketing)
XVII-XVIIIe : grandes organisations qui s'apparentent à de grandes entreprises. Ex : La Compagnie des Indes, St Gobain, la manufacture de Sèvres... = entreprises rares et detaille modeste
XIXe : essor des Grandes entreprises
première moitié du XIXe : 1ère RI = dvt de certains secteurs : machine a vapeur, métallurgie et textile
seconde moitié du XIXe siècle : 2nde RI : dvt de nouveaux secteurs : électricité, chemin de fer, pétrole, chimie, sidérurgie... + dvt de grandes entreprises de services : banques, grands magasins
la gestion va remplir 3 grandes fonctions: assurer le financement de masse des grandes entreprises, assurer un contrôle suffisant de la main-d'œuvre, maîtriser la modification des méthodes de vente (grands magasins)
financement beaucoup plus important : associés (contrairement aux riches nobles au XVIIIe sicle)..., mais pas de gestion financière
début XIXe : la grande bourgeoisie commence à se regrouper pour prendre le contrôle deplusieurs industries = début de la banque d'affaire
dvt des sociétés anonymes, mais baisse des sociétés en commandite par action
début de l'analyse financière : tableau de retraitement qui visent à comparer les bilans et les comptes de résultat sur une même base
milieu XIXe : l'activité de la Bourse augmente fortement (surtout banque et chemins de fer dans les capitaux côtés) ==> démocratisationfin XIXe des placements boursiers
différence entre le marché officiel, le Parquet, qui s'organise autour d'agents de change nommés par l'État, et la Coulisse, proposant d'introduire des produits plus risqués
début des marchés à terme : marché où les règlements se font à une échéance ultérieure, prévue à l'avance de celle où les transactions sont conclues
prise en compte de la valorisation...
tracking img