Etats unis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Si on se base sur des sondages, on n'ira pas très loin. Si on se fie aux déclarations d'intention non plus (la racaille est toujours là M. l'ex-ministre del'intérieur et votre Kârcher est en panne).
Par contre, si on souhaite rétablir l'ordre en France, on peut toujours se tourner vers le passé, notamment Vichy, avec sesdénonciations, sa milice (ah la milice de grand-papa, ah le bon vieux temps où tout allait bien !), son régime autoritaire. Tient, on parle d'autorité ? En fait, les motsont un sens et l'autorité n'est pas l'autoritarisme. Ce n'est pas le tout répressif, la matraque, la traque du clandestin, la stigmatisation du délinquant et laprison comme réponse systématique aux problèmes de la société.
L'éducation doit être en première ligne. Et l'EN n'est pas seule à éduquer les citoyens et futurscitoyens. Les médias, la publicité, la société civile, le quidam dans la rue, le voisin de palier, tous ont leur rôle à jouer. Une société solidaire, c'est une société quiréduit fortement les risque de délinquance. Le ciment social ne peut pas tenir avec des coups de matraques et des murs de béton et de barbelés. Sans une réflexionplus profonde (mais est-ce que notre président en est capable ?) il ne pourra pas y avoir de progrès. malheureusement, Sarkozy n'a pas montré, par l'agressivitéverbale dont il a fait régulièrement preuve, qu'il cherchait à unir les Français. C'est tout le contraire. La France de Sarkozy est une France qui est progressivement,insidieusement éclatée. Et les divisions politiques, si elles réjouissent ceux qui aujourd'hui sont au pouvoir, risquent de coûter cher dans les années à venir.
tracking img