Etude photovoltaique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Premier Rapport PricewaterhouseCoopers
L’Etat de la Filière Photovoltaïque en France Mars 2009
26 Mars 2009

Transaction Services Strategy Group

Sommaire
Page

1 Remerciements 2 Synthèse des points clefs 3 Etat du marché 4 Etat de la technologie 5 Etat de la filière 6 Conclusions : quelques enjeux stratégiques clefs 7 Contacts

1 3 8 20 31 42 44

Section 1 RemerciementsTransaction Services Strategy Group

Section 1 - Remerciements

PricewaterhouseCoopers remercie les sociétés suivantes pour leur contribution à cette étude

APEX

ENERGIES NOUVELLES

JEG Industries

Premier Rapport PricewaterhouseCoopers • L’Etat de la Filière Photovoltaïque en France Mars 2009

2

Section 2 Synthèse des points clefs

Transaction Services Strategy Group

Section 2- Synthèse des points clefs

Messages clefs de l’étude (1/4)
• L’année 2009 sera très positive du point de vue du parc installé et confirme la France comme un marché prometteur – Un fort développement du marché en capacité installée est anticipé (entre 200 et 300 MW attendus soit +100-200% par rapport à 2008), soutenu notamment par les tarifs de rachat fixés par le gouvernement – 2009 voitaussi une augmentation considérable des installations de plus grande taille s’ajoutant aux installations résidentielles, dont le développement reste dynamique quoique en léger ralentissement – Ces prévisions pourraient être dépassés. Au vu de l’accélération constatée notamment sur les demandes de raccordement au cours des trois derniers mois de 2008, l’avis général des acteurs du secteur est que lacroissance continuera de progresser plus vite que prévu. En particulier, les objectifs fixés par le Grenelle paraissent plus que jamais extrêmement conservateurs – Contrairement à l’Espagne, la croissance en France n’est pas le fait d’une spéculation effrénée sur des parcs de grande taille. Le développement du secteur paraît plus maîtrisé et plus durable grâce à des tarifs ayant d’abord favorisé lesinstallations résidentielles intégrées au bâti – La baisse des prix des modules cristallins (-30% attendus sur 2008/2009) accroit la profitabilité de l’aval du secteur et contribue à son développement – Cette baisse est d’abord conjoncturelle ; elle est le fait des distributeurs qui cassent les prix après deux ans de surproduction liées aux augmentations de capacités et d’acteurs en Chine et enAllemagne, aggravées par une chute de la demande en Espagne que les marchés les plus porteurs (Grèce, Italie, Turquie) ont du mal à compenser suite à des retards – En conséquence un rebond du prix des modules est attendu quand les surplus seront écoulés, avant que la baisse des coûts de revient des modules permette à nouveau une diminution structurelle des prix de vente
Premier RapportPricewaterhouseCoopers • L’Etat de la Filière Photovoltaïque en France Mars 2009 4

Section 2 - Synthèse des points clefs

Messages clefs de l’étude (2/4)
• Tous les acteurs ne pourront ou sauront pas forcément en profiter, et une consolidation de la filière est attendue – En France la partie amont de la filière est particulièrement atrophiée au profit de l’aval. Ce phénomène s’accentuera en 2009 sousle double effet de la baisse de prix des modules et le “credit crunch” qui rendront les investissements difficiles et la visibilité limitée (par exemple, le projet Silicium de Provence semble compromis faute de financement) – Dans l’aval, les installateurs / exploitants bénéficient d’une fenêtre temporelle favorable créée par le maintien de tarifs de rachat élevés dans l’intégré au bâti jusqu’en2010 (au moins) couplés à la baisse des prix des modules cristallins. – Au-delà de 2010, le gouvernement a annoncé son intention de maintenir les tarifs de rachat jusqu’à 2012 mais des aménagements par segments (entre parc / professionnel / résidentiel et intégré ou non au bâti) peuvent se produire* – Attirées par l’effet d’aubaine d’un marché en forte croissance, de nombreuses sociétés sont...
tracking img