Fiche de lecture: le joueur d'echec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
                                                 «  Le joueur d’échecs »      de Stefan Zweig
 
I) Biographie de l’auteur :
 
            Stefan Zweig est né en 1881 à Vienne. Fils d’un riche industriel, il put mener ses études en toute liberté et parcourir le monde. Il s’est intéressé à la littérature, mais aussi à la philosophie et à l’histoire. Zweig débuta en créant des poèmes, écrivitdes pièces de théâtre dont il était passionné, puis des romans et des nouvelles (La confusion des sentiments, Vingt –quatre heures de la vie d’une femme).Il a essayé la biographie(Marie-Antoinette, Fourché, Magellan…), il a été aussi traducteur (Sigmund Freud et Verhaeren).Humaniste, il se lie avec Romain Rolland en 1917. Il quitta l’Autriche en 1934 afin de fuir le nazisme pour s’installer àLondres puis aux Etats-Unis. Bien que devenu citoyen anglais, il quitte son pays d’adoption « trop insulaire » et se réfugie au Brésil en 1941.L’inquiétude morale le ronge et ébranlé par l’échec de son idéal de paix, il se suicide avec sa femme le 22 février 1942.
 
II) Le joueur d’échecs :
 
         Le roman : « Le joueur d’échecs » paru en 1944      ~~~~~
 
A) Résumé du texte:
 
    L’histoire débute par  une discussion, sur le bateau reliant  New York à Buenos Aires, entre le narrateur, qui est le personnage principal (que l’on pourrait comparer à Zweig lui-même ) et un ami sur le pont promenade du bateau .Il lui explique alors la présence des journalistes dûe au champion du monde: Mirko Czentovic , il effectuera la traversée avec eux. Le narrateur se souvient alors du champion et deséléments caractérisant sa carrière, avec son ami, ils retracent celle-ci à l’aide d’anecdotes. celui-ci ne brillait pas par son intelligence ou sa culture dans les autres domaines. Puis le narrateur relate la vie du champion, fils d’un modeste batelier slave et recueilli par le curé du village à la mort de son père. Mauvais élève à l’école, pourtant de bonne volonté, à quatorze ans Czentovicn’était intéressé par rien. Cependant, un soir d’hiver, le jeune garçon  ayant assisté au début d’une partie d’échecs entre le curé et le maréchal des logis, fut invité à terminer la partie par ce dernier, le curé ayant été appelé par un paysan. Bien que le maréchal pensait ne rien pouvoir tirer du garçon, celui-ci gagna la partie rapidement, puis la suivante. Le curé stupéfait, après avoir lui aussi étébattu envoya le garçon face à des adversaires plus sérieux  dans le village, puis dans le pays  et le jeune homme se montra imbattable. Ainsi il fut conduit à Vienne, pour apprendre auprès d’un maître à parfaire son jeu, et en six mois il avait assimilé tous les secrets de la technique même si son manque d’imagination l’empêchait de jouer une partie dans l’abstrait, sans échiquier. Le jeuneprodige remporta tous les prix avant d’atteindre l’âge d’un homme même si en dehors du jeu il restait un être rustre, de réputation cupide, peu intelligent et pourtant empli de vanité.
 
 
1
            La curiosité du narrateur se porte alors sur ce joueur qui expose à son ami la volonté de passer son séjour à bord à observer Czentovic, les «monomaniaques » l’intéressant au plus haut point. Maispendant les premiers jours du voyage, le narrateur ne peut approcher le champion, ce dernier ne se laissant pas aborder facilement. Le narrateur s’interroge alors sur les grands joueurs d’échecs en général et leur nature : sont-ils des génies ou bien des fous ? Puis il cherche à mettre en œuvre un stratagème pour attirer le champion du monde à lui. Le narrateur se considère comme un joueur d’échecsmodeste. Il décide alors de s’installer avec sa femme qui ne joue pas mieux que lui (selon sa propre opinion) devant un échiquier installé au fumoir. Plusieurs promeneurs s’arrêtent en effet dont un écossais fortuné, nommé MacConnor. Celui-ci demande à jouer contre le narrrateur et perd plusieurs fois. Le  troisième jour, Czentovic ne fait que jeter un coup d’œil à une partie jouée par le...
tracking img