Fifi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1822 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SRC1 PROJET TUTORÉ 2003/2004

PLACE DU PROJET TUTORE DANS LA FORMATION SRC Le projet tutoré se déroule en parallèle avec les activités de cours jusqu’à la fin du mois de mai 2004. Le premier objectif du projet est de donner la possibilité à chaque étudiant de mettre en application les connaissances acquises durant l’année, et ce dans un cadre plus large que celui des séances de travauxpratiques et sur un thème de son choix. Les étudiants peuvent être seuls, en binôme ou se grouper par 3. La qualité du projet réalisé se mesure par l'esprit d'initiative, d'imagination, mais aussi de coordination et de synthèse. Le projet donne lieu à la rédaction d'un rapport et à une soutenance orale. Notation / 20 1. Fiche d’évaluation 2. Rapport écrit Forme Fond 3. Soutenance orale Aptitude àconvaincre et à synthétiser Supports visuels, présentation, mise en scène, respect des délais Fond

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT ECRIT Le rapport doit comporter entre 15 et 20 pages numérotées. Les annexes sont numérotées à part et en chiffres romains (I, II, III, IV...). Nombre d'exemplaires Le rapport doit être remis en 2 exemplaires au Secrétariat du département SRC ainsi que un CDRomcomprenant l’ensemble des documents (ébauches, fichiers source, fichiers images… et – bien sûr – le produit fini, y compris le rapport lui-même), impérativement une semaine avant la soutenance orale : i.e. le 25 mai 2004. Présentation et mise en page Le rapport doit être clair et facile à lire : il faut donc adopter la même disposition et utiliser les mêmes règles typographiques pour toutes les pages.La couverture doit être lisible et agréable à l'oeil. Elle comporte les mentions essentielles à l'information du lecteur. - le titre, (informatif avant tout, il peut être libellé sous forme de question) - un sous-titre (éventuel) - le logo de l’université et les mentions de l’IUT et du département SRC - une illustration à caractère informatif ou esthétique (facultative) - le prénom et le nom de(s)étudiants(s)

1

- la date de rédaction ou de soutenance du rapport Le sommaire présente en détail le contenu du rapport. Il doit permettre d'apprécier la cohérence du cheminement retenu et aider à un repérage précis. Les notes de bas de page Elles sont utilisées soit pour apporter une explication complémentaire qui alourdirait le texte, soit pour préciser la référence d'un document que l'onutilise (site Web ou citation), soit pour renvoyer aux annexes. Structure du rapport proprement dit Le modèle classique comprend : - une introduction qui doit présenter le projet, la problématique et le plan suivi. Evitez les platitudes, ex. "Nous essaierons dans un premier temps de..." Il s'agit d'attirer l'attention et de se montrer un peu original. - un développement clairement structuré, chaquepartie comportant un titre générique explicite, chacune pouvant être scindée en sous-parties (qui comporteront alors un sous-titre). Le corps de chaque partie (ou sous-partie) est impérativement structuré en paragraphes clairement identifiables. Le développement rend compte du travail de l'étudiant. Le rapport doit s'accompagner d'une réflexion "critique" portant sur les thèmes abordés. - uneconclusion qui est à la fois le lieu d'un bilan, toujours objectif, et d'une ouverture. Les annexes Elles peuvent être de nature très diverse (liste de mots-clés, bibliographie (livres, articles, sites visités…), illustrations, graphiques, schémas, questionnaire d'enquête...). Les pièces annexées doivent faire l'objet d'une mention dans le rapport. Vous éviterez ainsi toute accumulation injustifiéeou n'ayant qu'une valeur "décorative". Style La correction de la langue est fondamentale. Cela suppose un respect de l'orthographe l'accentuation en fait partie - et une expression à la fois simple (mots techniques définis) et efficace (ne pas rester allusif mais éviter le verbiage et les digressions). Vous veillerez à éviter barbarismes & expressions familières. La fluidité du texte suppose une...
tracking img