Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
- Fin de partie (p. 13) : « Fini, c'est fini, ça va finir, ça va peut être finir. (Un temps.) Les grains s'ajoutent aux grains, un à un, et un jour, soudain,c'est un tas, un petit tas, l'impossible tas.

- Le maitre et le valet (p. 18) : « Hamm – Pourquoi restes-tu avec moi ?
Clov – Pourquoi me gardes-tu ?
Hamm – Iln'y a personne d'autre.
Clov – Il n'y a pas d'autre place. »

- La haine du père (p.21/22) : « Nagg – Ma bouillie !
Hamm – Maudit progéniteur !
Nagg – Mabouillie !
(...)
Nagg – Je veux ma bouillie !
Hamm – Donne-lui un biscuit (Clov sort.) Maudit fornicateur ! Comment vont tes moignons ?

- Angoisse (p.26) : « Hamm(avec angoisse) – Mais qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui se passe ?
Clov – Quel que chose suit son cours.

- Comique (p.31) : (Nell (sans baisser la voix.)– Rien n'est plus drôle que le malheur, je te l'accorde. »

- Humour noir (p.38) : « Hamm – (...) Il est mort naturellement, ce vieux médecin ?
Clov – Il n'étaitpas vieux.
Hamm – Mais il est mort ?
Clov – Naturellement. »

(p. 47): « Hamm. - On n'est pas en train de ... de ... signifier quelque chose?
Clov. -Signifier? Nous, signifier ! (Rire bref.) Ah elle est bonne ! »

- Théâtre (p. 77) : « Clov – Je te quitte.
Hamm – Non !
Clov – A quoi est-ce que je sers ?
Hamm – Ame donner la réplique »

- L'impossible consolation (p.71) : « Mais réfléchissez, réfléchissez, vous êtes sur terre, c'est sans remède. »

- L'absurde (p.91) :« Instants sur instant, plouff, plouff, comme les grains de mil de ... (il cherche)... ce vieux grec, et toute la vie on attend que ça vous fasse une vie. »
tracking img