Fondement de la politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Du fondement de la politique

La politique, dans notre univers technologique, technocentrique et bureaucratique, paraît parfois évoluer en vase clos, se préoccuper de fins qui lui sontpropres (malpropres?) plutôt que de travailler au bien collectif. On constate quotidiennement que les décisions gouvernementales ne reflètent pas que les intérêts de la population en général, mais dans laplupart des cas également ceux des individus jouant le rôle de législateurs – que ces intérêts soient financiers ou idéologiques. Le pragmatisme reste de toute façon la règle et l’économie s’avèresouvent la pierre d’angle des politiques gouvernementales : suite au difficile 20e siècle, les politiciens sont plutôt enclin à rejeter toute forme d’idéalisme réel de peur de réveiller les fantômes dupassé. On ne craint pas de s’en remettre à Dieu, mais quand vient le temps d’expliquer publiquement une décision, on a recours au bon vieux ronronnement économique.
C’est une évidence que la politiquen’est pas une science exacte, et que l’orientation politique est essentiellement décision, et non pas révélation. Ainsi, le fondement sur lequel repose cette orientation n’est jamais neutre ouobjectif : au contraire, il est toujours de l’ordre de l’idéal – ou du désir – quoique que certains « experts » prétendent. Quand le président de la Fed lui-même affirme que les aléas boursiers sontexplicables et fondés sur des perceptions (c’est-à-dire des croyances) et des espoirs, les arguments à l’appui de la thèse contraire semblent de peu de poids. Autrement dit, plus personne ne méconnaît plusl’essence réelle de l’économie ai ce n’est quelques ignorants. L’économie est l’idéologie qui correspond aux intérêts de la classe sociale dominante, la « transposition spirituelle » de leurs intérêtsmatériels. Et comme Marx le constate d’ailleurs, le système social fait en sorte que la classe économiquement dominée finit par adopter les valeurs et le discours de la classe dominante : c’est...
tracking img