Guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Guerre froide (1953 – 1990)
Sujet couvrant une période assez longue à l’échelle de la planète qui requiert un travail de hiérarchisation et de sélection souvent délicat.
Introduction
Rappel dela définition de la Guerre froide et de la montée des périls depuis 1945.

I – Le dégel (1953-1975)

1- La coexistence pacifique
Ou la théorie du “bon voisinage” (Khrouchtchev au XXe Congrèsdu PCUS en 1956), se résume autour de 2 principes qui s’expriment dans les faits à l’automne 56 :
- la crise de Suez (juillet) : URSS et Etats-Unis, arbitres du monde

- la crise de Budapest(novembre) : chacun maître chez soi 
Les rivalités doivent désormais s’exprimer sur le plan technologique et non plus militaire, afin de servir la paix et le progrès de la planète !

2- L’équilibre de laterreur à la détente
* la crise de Cuba (1962) ou l’affirmation d’une doctrine nucléaire :

- l’arme atomique n’a de sens que si elle ne sert pas
- lutter contre la prolifération de l’arme atomique
*Désarmement et normalisation

- l’arrêt de la course aux armements (S.A.L.T. 1 en 1972 et Helsinki en 1975) traduit la volonté de réduire la charge financière dans l’économie des 2 grandes puissances- la volonté de normalisation sur les principaux points chauds de la guerre froide (Entrée de la République de Chine à l’ONU en 1971, reconnaissance mutuelle de la RFA et de la RDA avec le TraitéFondamental en 1972…)

3- Les nouveaux équilibres internationaux
Ce relâchement est enfin une réponse à un mouvement d’émancipation qui s’exprime à l’intérieur et hors des Blocs, et qui marque aprèsl’opposition Est-ouest l’émergence d’un monde multipolaire :

- L’essor du neutralisme né à Bandung (1955) confirmé à Belgrade (1961) qui répond aux aspirations d’une voie différente des pays récemmentdécolonisés
- Les distances prises par certains partenaires des deux superpuissance (la Chine ou la Roumanie, voire la Tchécoslovaquie du côté soviétique, la France et plus largement ses alliés...
tracking img