Hegel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans son Introduction à la lecture de Hegel, le philosophe, Alexandre Kojève, définit l'homme par la conscience de soi. « l'homme -écrit-il- est conscient de soi. (...) et c'est en ceci qu'il diffère essentiellement de l'animal ». Cependant, cette conscience de soi, propre à l'homme est-elle donnée, innée, immédiate ou bien est-elle acquise et à supposer qu'elle s'acquiert, comments'acquiert-elle? Dans ce passage tiré de l'Esthétique, Hegel, philosophe allemand du XIXème siècle, développe la thèse selon laquelle la conscience de soi s'acquiert au terme d'un double mouvement d'introspection et de relations au monde extérieur. La conscience de soi n'est pas, pour Hegel, une donnée immédiate. Elle s'acquiert de deux façons ; d'une part « théoriquement », c'est à dire par un examenintérieur, une introspection (objet de la première partie du texte) ; d'autre part, « pratiquement », c'est-à-dire dans le rapport au monde extérieur : en le transformant, en y laissant son empreinte, l'homme s'y reconnaît comme dans un miroir (objet de la deuxième partie du texte). Nous nous proposons d'examiner cette thèse en cherchant à déterminer l'importance du rapport pratique dans la prise deconscience de soi. Est-il aussi important, voire plus fondamental que le rapport théorique à soi ?

[DEVELOPPEMENT]

PRECISONS D'EMBLEE QUE LA CONSCIENCE DE SOI DONT IL S'AGIT ICI N'EST PAS TANT LA CONSCIENCE DE L'EXISTENCE QUE DE L'IDENTITE OU DE LA PERSONNALITE ENCORE APPELEE LE « MOI » OU LE « SOI ». ELLE DESIGNE LA CONNAISSANCE (CONSCIENCE SIGNIFIANT ETYMOLOGIQUEMENT CUM SCIENTIA,C'EST-A-DIRE, AVEC SCIENCE OU CONNAISSANCE) PLUS OU MOINS CLAIRE QU'UN SUJET A DE LUI-MEME, DE SON INTERIORITE, DE SA PSYCHOLOGIE, DE SES ETATS D'AME.
Dès la première phrase qui constitue une brève introduction à cet extrait, l'essentiel de la thèse est posé : la conscience n'est pas une donnée immédiate, elle s'acquiert, et ceci de « deux manières ». La structure du texte est alors suggérée ; on s'attendà une double explicitation. Nous nous proposons d'examiner la première explication qu'en donne Hegel.
L'adverbe « théoriquement » qui trouve un écho dès la ligne suivante avec « intérieurement » désigne la première modalité d'acquisition de la conscience de soi-même. Il s'agit apparemment d'une sorte de mouvement introspectif, de réflexion solitaire, d'auto-analyse de la conscience parelle-même. Le sujet par ce mouvement qu'on appelle réflexion (du latin reflectere : revenir sur..., se retourner) opère un retour sur lui-même afin de contempler son intériorité, son âme conçue comme siège de l'identité. Ainsi la notion de théorie choisie par Hegel n'apparaît que plus claire. La théorie s'oppose traditionnellement à la pratique et désigne selon l'étymologie la vision purement intellectuelleou la contemplation en dehors de tout action. Le moment théorique de l'acquisition de la conscience de soi désigne donc très précisément un moment distinct de la pratique, un moment consistant dans la pure contemplation de l'intériorité.
Mais à y regarder de plus près, le texte est plus précis, plus construit qu'il n'en a l'air à la première lecture. Cette prise de conscience de soi théoriques'effectue selon trois moments distincts qui s'articulent ainsi :
– « EN PRENANT CONSCIENCE DE CE QU'IL EST INTERIEUREMENT... »
IL S'AGIT D'ABORD POUR LE SUJET DE PRENDRE CONNAISSANCE, PAR INTROSPECTION, C'EST-A-DIRE PAR UNE SORTE DE REGARD INTERIEUR, DE SA NATURE PSYCHOLOGIQUE. LA CONSCIENCE, EN S'OBSERVANT ELLE-MEME, PAR UN MOUVEMENT REFLEXIF, FAIT L'INVENTAIRE DE SES SENTIMENTS, DES SES ETATSD'AME, DE SES IDEES...
– « EN CHERCHANT A SE REPRESENTER LUI-MEME... »
LE DEUXIEME MOMENT CORRESPOND A UNE REPRESENTATION, UNE REPRISE ACTIVE DE CE QUI SE PRESENTE DANS LA CONSCIENCE. IL Y A LA UNE SORTE DE DEDOUBLEMENT, DE MISE A DISTANCE DE LA CONSCIENCE PAR RAPPORT A CE DONT ELLE PREND CONSCIENCE.
– « ET A SE RECONNAITRE DANS CETTE REPRESENTATION... »
APRES LE DEDOUBLEMENT, LA MISE...
tracking img