Heures de jeanne de navarre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1034 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rodrigue BUFFET
Histoire L2

1- Ce document est une reproduction du folio 85 verso, des Heures de Jeanne de Navarre (Paris, BnF, Ms nouv. acq. lat. 3145).
L’analyse héraldique de ce livre d’heures, écrit en latin, a pu démontrer qu’il fût commandé pour Jeanne de Navarre (1311-1349), fille du roi Louis X de France et de Marguerite de Bourbon. Il a probablement été réalisé après 1336, date àlaquelle Jeanne de Navarre avait renoncé à la Champagne pour les rois de France, puisque le renvoi héraldique à la Champagne est le seul absent.
Souvent attribuées à Jean Pucelle, les enluminures, caractéristiques de l’atelier de cet artiste parisien, actif de 1319 à 1335, qui s’inspirait à la fois des artistes du nord de l’Europe et des Italiens, sont plus probablement l’oeuvre de Jean le Noir,un de ses disciples, actif entre 1335 et 1380. Le miniaturiste qui a crée le cycle d’illustrations de l’office de Saint-Louis, se distingue du style de Jean le Noir sans qu’on ait pu lui attribuer une identité.

La rubrique nous permet de voir que cette page ouvre l’office de Saint-Louis. Une enluminure monopolise presque la moitié supérieure de la page, tandis que le texte, après la rubrique(en rouge évidement), se compose de quatre lignes d’encre dorée avec deux lettrines ornées (D toutes les deux, une grande et une plus petite). Deux petites lettrines bleues sur fond rouge décorent également la rubrique et le texte. Une bordure de rinceaux encadre texte et enluminure.
L’enluminure représente, dans un quadrilobe anglé fait de rouge de bleu et de blanc, et sur un fond de damier oret émeraude caractéristique des représentations de l’époque, trois personnages:
une femme portant couronne est assise sur un fauteuil, sa main droite montre du doigt le second personnage, tandis qu’elle fait un signe de la main gauche, ouverte;
un jeune homme ou en enfant est assis par terre, habillé de bleu, et tient un livre ouvert. Il a une auréole.
un homme portant robe marron (bure?), etune sorte de badine (martinet) est assis sur un banc, et montre du doigt le livre du jeune garçon. Il a une légère barbe.

La femme représenté est Blanche de Castille (1188-1252), reine de France de 1223 à 1226 avant d’être régente par deux fois, avant la majorité de Saint-Louis, et lorsque celui-ci part aux croisades. En l’habillant de rouge, l’artiste a peut-être voulut faire un rapprochementavec les armoiries de Castille (fille d’Alphonse VIII de Castille).
L’homme représenté est un des percepteurs du futur Saint-Louis, chargé de son éducation. Il porte une badine pour corriger l’élève, et lui apprend à lire et écrire avec un exemplaire des saintes écritures.
Le garçon, représenté avec une auréole, est le futur Saint-Louis, neuvième roi de la dynastie des Capétiens, capturé lorsde la septième croisade et mort durant la huitième en 1270 et canonisé seulement 27 ans plus tard. Il est habillé de bleu, couleur royale, et représenté avec une auréole qui préfigure son formidable destin.

Peu après sa canonisation, Saint-Louis devint pour la famille royale l’objet non seulement de dévotion, mais d’exaltation de prestige dynastique. Missels et bréviaires introduisirentrapidement un office liturgique consacré à Saint-Louis. Les seuls livres d’heures actuellement connus qui comportent cet office sont les petits volumes commandés pour Jeanne d’Evreux et pour Jeanne de Navarre.

2- Charlemagne a imposé à tout son empire une réforme de l’écriture qui se traduit par la généralisation du latin et l’adoption dans les écoles et les monastères d’un alphabet de lettresminuscules très lisibles: la caroline, qui remplace l’onciale.
La caroline facilite la rapidité d’écriture, et les copistes inventent les abréviations et la pagination, les mots se séparent. Jusqu’alors, les mérovingiens et les romains écrivaient en majuscule, sans séparation entre les mots et sans ponctuation.
Sous l’ère carolingienne s’imposent les manuscrits ornés, fastueusement décorés. La...
tracking img