implantation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5101 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
METHODE DES CHAINONS

Objectif :
Positionner plusieurs machines ou postes de travail, pour faciliter les transferts entre eux, en prenant
en compte les liaisons nécessaires.
Définitions :
On appelle chaînon un besoin de transfert nécessaire entre 2 postes; le nombre de chaînon d'un poste
sera le nombre de postes avec lesquels il aura des articles à transférer.
Principe :
Le principeconsiste à positionner les postes dans l'ordre décroissant de leur nombres de chaînons,
permettant ainsi de mettre les postes les plus "contraints" au centre de la cellule et les postes les moins
contraints à la périphérie. Les manutentions seront ainsi facilitées.
Définitions :
L'indice de trafic représente la "densité de circulation" sur un chaînon. Pour 2 postes ayant le même
nombre dechaînons, on positionnera le poste cumulant le trafic le plus élevé. On pourra aussi
représenter graphiquement cet indice sur notre implantation théorique. On essaiera de choisir l'indice le
plus approprié.
Exemple : nombre de lots de transfert par lot de fabrication
nombre de lots de transfert par mois ou par semaine.
tonnage par semaine
etc ....
DEMARCHE
En premier lieu, il faut être capable dedéterminer le nombre de chaînons de chacun des postes.
1 - inventorier les postes et les articles qui devront être traités
M1, ......, M7 et P1, …., P5
2 - Inventorier les gammes des produits (ordre de passage sur les postes)
Produit
Indice de trafic
phase10
phase20
phase30
phase40
phase50

Yannick Monnier

P1
2

P2
5

P3
2

P4
3

P5
3

M4
M2
M6
M5

M4
M1
M6
M5M1
M6
M3
M5

M1
M6
M5

M4
M7
M1
M3
M5

Cours IMPLANTATION v24w

Page 1

3 - Remplir la ½ matrice des chaînons
Nombre de colonnes = nombre de lignes = nombre de poste
Affecter un poste à chaque case de la diagonale.

M2 < > M7

M7

M3 < > M7

M6
M5

M1 < > M5

M4
M3

M2 < > M3

M2
M1
L'intersection entre la ligne ou la colonne de ce poste avecrespectivement la colonne ou la ligne
d'un autre poste représente le chaînon "potentiel".
On va donc remplir chaque case en indiquant , pour chaque produit qui emprunte ce chaînon, son
numéro et son indice de trafic. La somme des indices de trafic d'une case sera l'indice de trafic du
chaînon correspondant.
On pourra ainsi compter le nombre de chaînon de chaque poste ; c'est le nombre de case nonvierge
dans sa ligne et sa colonne.
On pourra aussi sommer tous les indices de trafic (ligne et colonne) pour avoir l'indice global du
poste.
M7
P5: 3
P2: 5
P3: 2
P4: 3
total: 10

2 (6)

P5: 3

P1: 2

P1: 2
P2: 5
P4: 3
total: 10

P3: 2

M6
4 (24)

M5

P3: 2
P5: 3
total: 5

2 (15)
M4

P2: 5

3 (10)

P1: 2

M3
3 (10)

P5: 3

M2
2 (4)
M1
4 (21)
YannickMonnier

Cours IMPLANTATION v24w

Page 2

4 - Procéder au tracé de l'implantation théorique
Sur un maillage, positionner les postes par ordre de nombre de chaînons décroissant, avec priorité à
l'indice de trafic le plus élevé (soit pour l'exemple : M6, M1, M3, M4, M5, M7, M2), en traçant à
chaque fois les chaînons reliant le nouveau poste à ceux déjà implantés.
Il peut être important deprendre en compte les flux d'entrée et de sortie, car ils peuvent apporter des
contraintes supplémentaires. On pourra considérer l'entrée comme un poste E, la sortie comme un
poste S, et ajouter E en première phase de chaque gamme, et S en dernière ; les flux d'entrées/sorties
seront alors traités comme les autres. Attention cependant : il est rare que l'entrée ou la sortie des
produitspuissent se faire au centre d'un atelier !
On obtient alors une première implantation théorique, que l'on pourra modifier en déplaçant un
poste à la fois, pour obtenir l'implantation finale qui devra prendre en compte les contraintes
techniques (locaux, moyens de manutention, etc...)

Yannick Monnier

Cours IMPLANTATION v24w

Page 3

EXERCICE D'APPLICATION
7 POSTES : A, B, ..., G
5...
tracking img