Influence sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TABLES DES MATIÈRES
* 1-Introduction 2
* 2-Analyse
2.1 Analyse des facteurs organisationnels 3
2.2 Analyse de l’environnement professionnel 5
2.3 Analyse des facteurs individuels 7
* 3-Conclusion 9
* 4-Bibliographie 10
* 5-Annexe
a) Canevas de l’entrevue 11
b) Notes de l’entrevue 13

1-INTRODUCTIONL’influence sociale est un processus de construction, de diffusion, de maintien et de modifications des modes de pensée d’un individu ou d’un groupe, lors d’interactions sociales (Dictionnaire de psychologie). Il s’agit donc au travers de ce travail, de voir comment se déroule ce processus et ce par l’entrevue avec un employé. Il s’agira d’analyser, au travers des réponses données aux questions posées,comment est vécu cette influence sociale et comment a-t-elle lieu. Mon interlocuteur lors de cette entrevue est Martin Tremblay qui travaille à temps partiel chez McDonalds®. Âgé de 26 ans, Martin a eu plusieurs expériences de travail dans la restauration, déjà chez McDonalds® où il a déjà été gestionnaire. Si mon choix s’est porté sur Martin, c’est notamment car je trouvais intéressant de voir quellepouvait-être l’influence sociale dans une entreprise franchisée, où de nombreuses décisions sont prises au niveau corporatif et non du restaurant lui-même, mais aussi comment se caractérisait l’influence sociale au niveau d’un employé sans véritable autorité liée au poste qu’il occupe. Avec ces deux questionnements en tête, j’analyserais dans un premier temps les facteurs organisationnels enfaisant le lien entre la théorie et les éléments apportés par les réponses de Martin, puis j’analyserais les éléments liés à son environnement professionnel, c'est-à-dire ses supérieurs et ses collègues. Enfin, j’analyserais les facteurs liés à la personnalité de Martin qu’ont pu me laisser entrevoir ses réponses mais aussi sa façon de répondre à mes questions. Je ferais cela toujours en tentantd’associer la théorie aux éléments de réponses, tachant de voir les similitudes ou encore les différences.

2-ANALYSE
2.1 ANALYSE DES FACTEURS ORGANISATIONNELS
Il est tout d’abord important avant d’analyser les facteurs organisationnels de rappeler que l’entreprise considérée ici fonctionne en franchise et que par conséquent chaque restaurant fonctionne selon les mêmes règles établies par la maisonmère ou tout du moins l’échelon supérieur du restaurant comme par exemple la société au niveau provinciale ou nationale. C'est-à-dire soit au niveau de McDonald’s® Québec ou Canada.
C’est notamment pour cette raison, que lorsqu’il s’agit des règles de fonctionnement du restaurant, la réponse de mon interlocuteur est claire, il n’est pas concevable d’y déroger car il s’agit de respecter des règlespropres à l’ensemble des restaurants de la chaine. Ainsi les individus sont-ils dépendants de ses règles lors de leur interaction sociale.
Il y a là clairement un consensus autour des règles de fonctionnement du restaurant, chaque employé (gestionnaires compris) effectue un compromis, c'est-à-dire ne tentera pas une modification des règles puisqu’il y a une standardisation de ces dernières auniveau de la maison mère qui a établit les normes pour ses employés. Il est évident que ces normes de fonctionnement ont été établies par plusieurs hauts gestionnaires et que leurs applications semblent logiques à chacun sans quoi un consensus n’aura pas pu être réalisé. Donc dans un environnement franchisé, on peut tout d’abord affirmer qu’il existe un consensus fort au sein de l’ensemble desemployés du fait de la normalisation et de la standardisation des façons de faire. C’est d’ailleurs ce que nous démontre Martin lorsqu’il affirme que ces règles (notamment dans le cas présent les obligations de qualité et de propreté) sont « généralement bien respectées ».
Il apparaît donc clairement que face à ses règles, les individus agiront en conformité, c'est-à-dire qu’ils s’adapteront...
tracking img