Intro sur le mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1

Rappel du programme

Un thème : Le mal Trois œuvres : Profession de foi du vicaire savoyard – Jean-Jacques Rousseau [« Émile ou de l’éducation » Livre quatrième] (de la première partie jusqu’à « J’ai fait ce que j’ai pu pour atteindre à la vérité ; mais sa source est trop élevée : quand les forces me manquent pour aller plus loin, de quoi puis-je être coupable ? C’est à elle à s’approcher.» Macbeth – William Shakespeare [traduction Pierre-Jean Jouve – préface G. Wilson Knight – Editions Garnier-Flammarion] Les âmes fortes – Jean Giono ____________________________________________________________

_______________

2 2

Leçon d’introduction générale
« Je vois le mal sur la terre… » (PFVS, page 71)

Evidence ! Si l’on suit Rousseau, le mal s’impose comme une évidence.L’identification du mal est universelle, même si les cultures diffèrent. Partout, de toujours, on sait, on a su (en principe, cf. Thérèse au contraire) ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. « Conscience, instinct divin ! » Pourtant, Paul Ricœur dit que le mal est « un défi pour la pensée » ! PB : Considérer le mal comme un problème, qu’est-ce ? C’est s’obliger à le penser. Qu’est-ce donc que ce défidont parle Ricoeur? Dans le cadre de notre programme, comment devons-nous poser la question du mal ?

I – Des mots : le Mal, le mal, des maux…
De quoi s’agit-il ? D’une chose ? D’une force ? D’un être ? D’un monstre insidieux et protéiforme ? Evitons de nous précipiter sur son envers, le bien ! L’embarras serait identique. First of all, approches lexicales. 1) Les dictionnaires

a)

(le)mal, maux ?

TLF. Substantif, puisque notre intitulé dit « le mal ».

MAL3, MAUX, subst. masc. I. Tout ce qui fait souffrir, physiquement ou moralement. A. Souffrance qui affecte le corps. maux de gorge, de tête... B. Souffrance vécue sur les plans affectif, psychique, moral. Synon. chagrin, déception, désillusion, peine, tourment. Mal de l'absence, de l'exil; mal d'amour, de langueur; avoirmal à l'âme… II. P. ext. [Fréq. avec le partitif] Tout ce qui est contraire au bien-être, à l'épanouissement; tout ce

3 qui est mauvais, dommageable, néfaste (aux êtres ou aux choses). Les maux du despotisme, de l'intolérance... mais notre intitulé le donne au singulier...

III. Au sing. Tout ce qui est contraire au bien. A. Ce qui est contraire à la loi morale, à la vertu. À propos d'un malcommis ou d'un mal d'intention] Faire tout le mal possible; se plaire au mal. Le duc Raukhing, (...) qui faisait le mal par goût (...) On racontait de lui des traits d'une cruauté vraiment fabuleuse (THIERRY, Récits mérov., t. 1, 1840, p. 118): B. RELIG. Faute, péché, concupiscence. Tentation du mal; condamner, reconnaître le mal; demander à être délivré, protégé, sauvé du mal. Si l'âme (...) s'estfréquemment adonnée au mal et rarement au bien, elle prend un autre corps (...) qui est destiné aux tortures de l'enfer (OZANAM, Philos. Dante, 1838, p. 212)

C. Absol. [Avec l'art. le, inv.: faire le mal]
1. PHILOS. Le mal absolu, métaphysique; absurdité, dialectique, énigme, injustice, interrogation, mystère, nécessité, origine, principe, problématique du mal. Si le mal, au lieu d'êtreprivation, était une force positive, sa causalité s'expliquerait peut-être; mais il n'est que vide et zéro hypostasié, laideur-en-soi qui est amorphie et amétrie, absence de forme et de mesure (JANKÉL., Traité des vertus, Paris, Bordas/La Haye, Mouton, t. 3, 1972, p. 1073) 2. THÉOL1. Le Démon, l'Esprit du Mal; Belzébuth ou Satan, incarnation du mal: Le discours théologique (...) contraint le mal àavouer que, si terrifiant soit-il, il n'a d'autre réalité que celle du vide ou du défaut ; ce rien, l'ange de lumière qu'il a refusé d'être, fait toute la noirceur de Satan, et, pour passer à la limite, l'enfer n'est infernal que par une absence, il est vrai éternelle, celle de l'amour. Encyclop. univ. t. 10 1972, p. 346. [P. réf. à la Bible] L'arbre de la science du bien et du mal. Arbre dont le...
tracking img