L2 staps ulco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rappel Psychophysiologie

Capturer les mécanismes qui harmonisent le mvt, c’est difficile :
← Top down. On part du cerveau pour aller vers le mvt. « Le grain » d’analyse est à l’échelle de la cellule. Il est difficile de comprendre le comportement d’un système biologique. Si on part d’une échelle microscopique (neurone) on arrive à un comportement microscopique ou très réducteur (UV).L’échelle se révèle trop réductrice pour comprendre le comportement du système biologique à l’échelle global. Pour éviter cela, les spécialistes utilisent une nouvelle approche qui est le Bottom-up.
← Bottom-up. Il va du comportement au SNC. Toutes les approches chronométrique vues en L1 de type bottom-up. C’est une description globale, dans cette approche, on a pas la possibilité de comprendre lefonctionnement des structures neurobiologiques. Aujourd’hui, c’est différent car on peut conjuguer les méthodes de chronométrie mentale avec l’IRM fonctionnel.

Dans cette approche bottom-up, il convient d’analyser des variables comportementales par exemple en chronométrie, la variable étudiée est notamment le temps de réaction car on considère qu’il reflète l’ensemble des mécanismes mis en jeu pourtraiter l’information. Le problème principal de cette approche, c’est que l’information est très proche du type d’information utilisé dans l’approche top-down. Pas de différence dans ce contexte entre l’information et le stimulus. On considère que seules les informations venant de l’extérieur existent. Cette approche évacue complètement la mémoire. Cette mémoire peut normalement enrichirl’ensemble des stimuli pour donner un aspect quantitatif pour l’information dont le sujet utilisera pour le mvt.
Un 2e problème, dans l’approche chronométrique, la planification du mvt n’est abordée qua partiellement. On se propose simplement d’étudier quels sont les mécanismes de programmation mais pas de savoir comment l’individu peut stocker en mémoire le programme moteur.

Processus :
Permissif ( TRdiminue si l’attention augmente
Spécifique ( TR diminue si l’information avant SE augmente

Pas d’aspects vraiment qualificatif. Modèle descriptif de la programmation (serviel discret, cascade où il existe des processus spécifique pour établir les étapes).

I. Programme moteur
Keele en 1968 propose la notion d’un programme moteur qui consiste le dvp de l’hypothèse selon laquelle aprèsl’apprentissage le SN a crée un réseau de connexions qui permet lorsque certaines informations apparaissent dans l’environnement d’exécuter une réponse déjà établie. On retrouve des idées communes à celle de la chronométrie mentale jusqu’à un mvt si il est bien programmé et bien une série d’ordre envoyée du SNC vers la périphérie. Ce programme moteur correspond au code moteur décrit en CM. La seuledifférence c’est qu’expérimentalement, on se place tjrs dans la situation où le sujet pourra connaître d’amblé le mvt à exécuter. Le programme moteur est strictement comparable à un programme informatique. L’ensemble de la séquence motrice est contenu dans le « réseau de neurones », on dit qu’il existe dans le cerveau une représentation du geste.

« La formation de l’esprit scientifique » (1939)par Gaston BACHELARD

Un programme moteur dans la théorie de Keele ça veut dire qu’on peut décrire le mvt comme une stéréotype (le mvt à tjrs la même forme) et le contrôle boucle ouverte.
La forme du mvt, expérimentalement, on va s’intéresser à des variables comme l’activité EMG des muscles, càd qu’on a calculé le PA. L’activité électrique est l’ensemble des ordres qu’on envoie par le SNC versles muscles. Si on fait pas de EMG, on fait de la cinématique. Après lancement de l’action motrice, on ne peut plus l’arrêter.

Boucle ouverte

Perception

Programme

Exécution

Sortie

Le concept de boucle ouverte correspond pour le sujet à l’impossibilité d’utiliser une information susceptible de l’aider à corriger le mvt en cours d’exécution. Le contraire, c’est le concept...
tracking img